La Guerre des Clans-Le Pacte des Etoiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 1 d’Éclipse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chapitre 1 d’Éclipse   Mar 11 Déc - 17:46

Chapitre 1

Nuage de Houx s’accroupit, appuyant son ventre contre le rocher. Il était encore chaud du soleil, qui était tombé derrière des collines lointaines. Un vent froid venu des montagnes hérissa sa fourrure. De là, elle pouvait voir les champs verts qui se déroulaient vers une bande de forêt, et quelque part au-delà de ces arbres se tenait le lac, et sa maison.
Si les arbres étaient encore en feuilles, elles étaient d'un vert défraîchi et l'air avait un nouveau goût de moisi qui n'avait pas été là sur le chemin de la montagne. La saison des feuilles mortes est à venir, pensa-t-elle.
Elle était impatiente de retourner à la maison. C'était comme si ils avaient été avec la Tribu pendant des lunes. Au moins ils étaient en sécurité, hors des montagnes. Le terrain serait plus doux sous la patte à partir de maintenant, la chasse plus facile et plus régulière, et le territoire plus familier que la roche, l'eau et les arbres rabougris.
Elle regarda par-dessus son épaule. Griffe de Ronce et Poil d’Ecureuil parlaient à voix basse avec Pelage d’Orage et Source. Pelage d’Or et Plume de Jais se penchaient à côté d'eux. Leur disaient-ils au revoir ?
Nuage de Houx était encore choquée que Pelage d’Orage et Source restent derrière. Hier soir, lors de la fête d'adieu tenue dans la Grotte de l’Eau Vive, Pelage d'Orage avait annoncé que Source et lui accompagneraient les chats des Clans jusqu’aux contreforts, mais pas plus loin. Nuage de Geai, bien sûr, avait juste haussé les épaules et hoché la tête, comme s'il avait su depuis le début que les deux chats ne reviendraient pas dans le Clan du Tonnerre. Mais Nuage de Houx ne pouvait pas comprendre comment un chat pouvait avoir envie de rester dans les montagnes, alors qu’il pouvait vivre au bord du lac.
Source doit se sentir aussi bien dans les montagnes que moi dans la forêt. Et Pelage d'Orage l’aime assez pour rester avec elle, où qu'elle soit.
Soudain, un éclair de plumes brunes attira son attention. Un aigle survolait la pente rugueuse en dessous d'elle. Un lièvre y courait, terrorisé, en projetant de la saleté et de l'herbe avec ses longues pattes arrière. Pliant habilement ses ailes contre ses flancs, l'aigle attaqua, descendant sur les talons du lièvre, avant de le clouer au sol avec ses serres aiguisées.
Nuage de Houx envia la vitesse de l’aigle. Être capable de voler comme ça ! Elle ferma les yeux et s’imagina effleurant l’herbe, les pattes touchant à peine le sol, légère comme l'air, plus rapide que la plus rapide des proies…
« J’aimerai que nous continuions à avancer. » Le miaulement impatient de Nuage de Lion l’interrompit dans ses pensées. Il se tenait sur le rocher à côté d'elle, suite à son regard vers l’aigle. « Je voudrais avoir quelque chose dans le ventre. » miaula-t-il.
« Crois-tu que nous ne serons jamais capable de voler ? » murmura Nuage de Houx.
Nuage de Lion se retourna et la regarda comme si elle avait perdu la tête.
« Je veux dire, essaya-t-elle d’expliquer à la hâte, Nuage de Geai dit que nous avons le pouvoir des étoiles dans nos pattes. » Elle se sentait toujours bizarre de le dire tout haut. « Nous ne savons pas vraiment ce que cela signifie. Je me demandais juste si… ».
« Des chats volants ! » bafouilla Nuage de Lion. « Où est la logique dans tout ça ? »
Les oreilles de Nuage de Houx étaient brûlantes d’embarras.
« Tu n'as aucune imagination » dit-elle sèchement. « Nous avons plus de puissance que n’importe quel chat, et tu agis comme s’il n'y avait rien du tout ! Pourquoi ne pas être capable de voler, ou de faire ce que nous voulons ? Et arrête de te moquer de moi ! »
« Je ne me moque pas de toi. » Du bout de la queue, Nuage de Lion donna une chiquenaude à l’épaule de Nuage de Houx. « Je pense que nous aurions l'air stupide avec des ailes. »
Une vague de frustration envahit Nuage de Houx. Elle roula des yeux face à son frère. « Tu ne prends pas ça assez au sérieux ! Nous devons comprendre exactement ce que signifie cette prophétie ! »
Nuage de Lion cligna des yeux et fit un pas en arrière. « Relâche ta fourrure. Tu connais les visions de Nuage de Geai. Elles ont l’air très bien, mais nous devons vivre dans le monde réel. »
« Que veux dire le monde réel, maintenant que nous avons le pouvoir des étoiles dans nos pattes ? Nous pourrons faire n’importe quoi ! Imagine combien nous serons en mesure d'aider notre Clan ! »
Nuage de Lion fronça les sourcils. « La prophétie n’a pas dit d’aider notre Clan, elle nous a simplement mentionnés tous les trois. »
Nuage de Houx le dévisagea. « Mais le code du guerrier dit que nous devons protéger notre Clan avant tout ! »
Le regard de Nuage de Lion dériva vers les collines lointaines. « Sommes-nous liés par le code du guerrier si nous sommes plus puissants que le Clan des Etoiles ? » se demanda-t-il à voix haute.
« Comment peux-tu dire une chose pareille ? » gronda Nuage de Houx, mais un frisson d’appréhension courut le long de sa colonne vertébrale. Si la prophétie signifiait qu’ils devaient vivre en dehors du code du guerrier, comment saurait-elle ce qui était juste ? Comment pourrait-elle savoir ce qu’elle devait faire si elle venait à devoir faire un choix entre sa propre sécurité et celle de son Clan ?
Le pelage de Nuage de Geai frôla le sien quand il sauta à côté d’eux. « Pourriez-vous parlez un peu plus fort, vous deux ? » siffla-t-il. « Je pense que certains de nos camarades ne vous ont pas entendu. » Ses yeux bleus étincelaient de colère. Sa cécité ne les empêchait pas de montrer ses sentiments.
Nuage de Houx se retourna pour voir si l’un des autres chats les écoutait, mais les guerriers étaient encore absorbés par leur propre conversation. « Personne ne fait attention à nous », l’a-t-elle rassuré.
« Tous les chats n’ont pas une aussi bonne ouïe que toi » ajouta Nuage de Lion.
« Je vous avertis juste de faire attention, d’accord ? » miaula Nuage de Geai. « Nous devons garder cela secret. »
« Nous savons » assura Nuage de Lion.
« En fait, je ne pense pas que vous le faites » soutint Nuage de Geai. « Comment pensez-vous que les autres chats réagiraient si ils découvraient que nous sommes nés avec plus de puissance que le Clan des Etoiles ? »
Nuage de Lion regarda Poil d'Ecureuil et Griffe de Ronce. « Ils n'arriveront jamais y croire. »
« Je n’y crois guère moi-même » admit Nuage de Houx.
« Ils y croiront. » La voix de Nuage de Geai était glaciale. « Mais je ne pense pas qu'ils apprécieront. »
« Pourquoi pas ? » Nuage de Houx se sentit soudain alarmée. Elle n’avait pas pensé à la façon dont ses camarades de Clan prendraient les nouvelles. Ils seraient heureux, non ? Ils devraient savoir qu’elle utiliserait son pouvoir pour les aider !
Nuage de Lion semblait être d’accord avec elle. « Ne veulent-ils pas que nous soyons les meilleurs guerriers possibles ? »
« Cette prophétie de dis pas que nous devons être de bons guerriers ! » averti Nuage de Geai. Ses griffes grattaient la surface du rocher dans la frustration. « Il s’agit d’avoir plus de pouvoir que le Clan des Etoiles. Ne pensez-vous pas que les chats ordinaires pourraient trouver cela un peu effrayant ? »
« Mais nous n'allons pas faire quelque chose de mal » insista Nuage de Houx. « C’est pour aider notre Clan, pas seulement nous. » Qu'est-ce que Nuage de Geai pensait qu'ils allaient faire de leurs pouvoirs ?
« Chut ! » Le sifflement Nuage de Geai la coupa quand Poil d'Ecureuil se tourna vers eux.
Elle s’arrêta au bord du rocher. « A propos de quoi vous chamaillez-vous ? »
« Nuage de Houx et Nuage de Lion argumentent juste pour savoir qui est le meilleur chasseur » miaula Nuage de Geai doucement.
Nuage de Houx ouvrit la gueule pour protester, puis elle s’arrêta. Elle détestait les mensonges, mais elle ne pouvait pas révéler leur secret, pas ici.
« Vous ne devriez pas être debout à bavarder » leur dit Poil d'Ecureuil. « Pas quand Griffe de Ronce vient de vous dire de trouver du gibier frais. Il veut s’assurer que Pelage d'Orage et Source aient quelque chose à ramener à la Tribu. »
Ils avaient été tellement occupés à se disputer qu’ils n'avaient pas entendu l'ordre.
« Nous ne devrions pas avoir à vous le répéter deux fois » gronda Poil d'Ecureuil.
Nuage de Houx baissa la tête. « Désolée. »
Poil d'Ecureuil montra d’un signe de queue un bosquet d’arbres sur le côté de la pente. « Essayez là, et dépêchez-vous ! »
Le taillis jetait une ombre qui s’étendait jusqu'à la colline. Le soleil serait couché bientôt.
Nuage de Lion se lécha les babines. « Il doit y avoir beaucoup de proies là-dedans. »
« Assez pour tout le monde » convint Poil d'Ecureuil. Elle se tourna vers Nuage de Geai. « Peux-tu venir examiner les coussinets de Pelage d’Or ? Elle s’est coupée quand elle a marché sur une pierre tranchante. »
Il y avait eu suffisamment de pierres pointues pendant le voyage vers le bas de la montagne pour meurtrir les coussinets de tout le monde ; Nuage de Houx devina que Poil d'Ecureuil avait trouvé quelque chose d'utile à faire pour Nuage de Geai, car il ne pouvait pas chasser. Elle se raidit, sachant que Nuage de Geai pourrait être hypersensible. Mais celui de la même portée qu’elle hocha juste la tête et suivit Poil d'Ecureuil en arrière vers les guerriers. Il ne se hérissa même pas quand sa mère se pencha pour lécher une tache dans la fourrure sale derrière son oreille.
Le geste piqua le cœur de Nuage de Houx. Poil d'Ecureuil les voyait encore comme des chatons. Il serait plus facile s’ils l’étaient encore ; les chatons n’avaient pas à se soucier d’avoir plus de pouvoir que leurs ancêtres guerriers.
Mais les choses changent, se dit-elle. Elle se détourna, soudain inquiète. Le moment arriverait-il où Poil d'Ecureuil aurait peur de ses propres petits ?
« Qu’est ce qui t’ébouriffe la fourrure ? » demanda Nuage de Lion.
Nuage de Houx lécha la fourrure parcourue de picotements de ​​son épaule. « Ce n’est pas grave. » Elle hocha la tête en direction du bosquet. « Allons chasser. »
Elle s’avança vers le devant de la pierre et fit glisser ses coussinets sur le bord. La descente était un peu abrupte, mais l’herbe qui poussait en dessous lui permettrait d’atterrir en douceur. Elle sauta. Comme elle retombait au sol, une vague de fourrure et de pattes la frappa, lui coupant le souffle et la faisant voler. Qui m'attaque ? Haletante, elle se redressa sur ses pattes et se prépara à se défendre.
« Pourquoi es-tu dans le chemin ? »
Nuage de Brume !
L’apprenti noir du Clan du Vent secouait sa fourrure à côté d’elle. « J’allais attraper cette souris ! »
« Désolé », commença-t-elle à s’excuser, puis sa fourrure se hérissa. Pourquoi cette stupide boule de poils ne regardait pas où il allait ?
« Je pensais que nous étions censés chasser là-bas ! » Elle désigna le bosquet de sa queue.
« Je décide où je chasse ! » cracha Nuage de Brume. Il leva les yeux vers Nuage de Lion, qui les regardait par-dessus le bord du rocher. « Au moins, je chassais et je ne restais pas assis à bavarder avec mes camarades de Clan. »
« Tes camarades de Clan ne voudraient pas s’asseoir et discuter avec toi, même si ils étaient là ! » rétorqua Nuage de Houx.
Elle se sentit aussitôt coupable. Même s'il avait un sale caractère, comme son père, et qu’il était deux fois plus arrogant que lui, elle avait commencé à se sentir désolée pour Nuage de Brume. Plume de Jais traitait son fils avec un tel mépris que Nuage de Brume semblait parfois être un solitaire au milieu de ses propres camarades de Clan.
Nuage de Lion sauta à côté d'elle. « Es-tu d’accord ? »
« Bien sûr qu’elle l’est ! » renifla Nuage de Brume. « Elle ferait mieux de chasser comme elle est censée le faire, au lieu de se mettre sur mon chemin. Le plus tôt nous attraperons du gibier, mieux ce sera. Ensuite, nous pourrons rentrer à la maison. »
Il avait été évident dès le début que Nuage de Brume n’avait pas voulu venir à la montagne. Et Plume de Jais n'avait pas agi comme s’il était heureux de l’avoir avec lui le long du voyage. Il ne semblait pas fier de ce que Nuage de Brume faisait, contrairement à Griffe de Ronce, qui, quand il l'a complimentait, donnait l’impression à Nuage de Houx de se sentir comme la meilleure guerrière du Clan du Tonnerre. La compassion jaillit dans sa poitrine alors qu’elle regardait l'apprenti du Clan du Vent misérable.
« Nous serons de retour au bord du lac d’ici peu » miaula-t-elle doucement.
Nuage de Brume lui lança un regard furieux.
« Pourquoi devons-nous trouver des proies pour la Tribu, de toute façon ? Pourquoi ne peuvent-ils pas chasser pour eux-mêmes ? »
Sa compassion s’évapora aussitôt. Nuage de Houx se demanda si elle devrait rappeler à Nuage de Brume que les chats de la Tribu étaient épuisés par leur récente bataille, et que les proies étaient plus rares que jamais dans les montagnes à cause de cette bande de voleurs qui avaient envahi leurs terres et les avaient contraints à établir des frontières autour de leurs terrains de chasse. Mais il le savait déjà, elle n’allait pas perdre son souffle. Laisse-le comprendre. Tout ce qu’elle voulait maintenant, c’était être de retour à la maison, au chaud dans son nid, avec le ventre plein et ses camarades de Clan dormant paisiblement autour d’elle. Elle regarda son frère. Corrigerait-il Nuage de Brume ?
Mais Nuage de Lion roula simplement des yeux à l’apprenti du Clan du Vent.
« Va attraper un lapin. »
Il renifla et piétina l’herbe.
Nuage de Brume retroussa ses babines.
« Les chats du Clan du Tonnerre pensent qu’ils sont si spéciaux » ricana-t-il avant de se mettre à la traque vers le bas de la pente.
Nuage de Houx courut après son frère. Il marmonnait dans sa moustache quand elle le rattrapa.
« Je voudrais avoir le pouvoir de faire taire cette boule de poils une fois pour toutes ! »
Plaisante-t-il ? Nuage de Houx regarda de côté pour voir si les yeux de Nuage de Lion brillaient de leur bonne humeur habituelle, mais ils étaient à moitié fermés dans un froncement de sourcils. Elle sauta devant lui et lui barra le chemin.
« Tu ne le ferais pas vraiment ? »
Nuage de Lion agita sa queue.
« Bien sûr que non » gronda-t-il. « Je suis juste fatigué. »
« Mais à ton avis, qu’est-ce que « le pouvoir des étoiles » signifie ? » persista Nuage de Houx. « Le pouvoir de faire faire à n’importe quel chat ce que nous voulons ? »
Nuage de Lion haussa les épaules, mais ne soutint pas son regard.
« Je suppose » répondit-il. « Je n’y pensais pas vraiment. »
« Tu devrais ! »
Nuage de Lion gratta le sol de sa patte quelques instants avant de reprendre la parole.
« J’espère que cela va me rendre plus fort que n’importe quel autre chat, de sorte que je puisse toujours gagner des batailles. »
Il fit une pause.
« Qu’en penses-tu ? »
« J’espère que cela signifie que je vais savoir des choses que les autres chats ne savent pas. »
« Comme quoi ? » Son regard s’illumina, espiègle. « Comme parler aux Bipèdes ? »
« Ne sois pas stupide ! » Les griffes de Nuage de Houx la démangeaient d’impatience. « Je veux dire le pouvoir de comprendre… » - elle chercha les mots pour expliquer - « tout », miaula-t-elle à la fin.
Nuage de Lion lui donna un coup d’épaule affectueux.
« C’est tout ? »
Nuage de Houx l’esquiva en faisant un écart.
« Tu sais ce que je veux dire. »
Ils avaient presque atteint les arbres lorsque Nuage de Lion parla de nouveau.
« Peut-être que chacun de nous aura un pouvoir différent » hasarda-t-il. « Nuage de Geai peut lire dans les pensées, n’est-ce pas ? » Il fixa Nuage de Houx dans les yeux. « Il le fait avec toi, non ? »
Nuage de Houx hocha la tête.
« Feuille de Lune ne peut pas faire ça » continua Nuage de Lion. « Aucun guérisseur ne peut le faire. Nuage de Geai a déjà fait des prédictions au sujet des ennuis qui allaient arriver aux autres Clans. Ça doit être son pouvoir – voir des choses que d’autres chats ne peuvent pas voir. »
« C’est le moins aveugle de nous tous » murmura Nuage de Houx, sentant son pelage la picoter de la même façon que lorsque Nuage de Geai disait exactement ce qu’elle pensait.
L’épais feuillage s’agrandissait au bord de la forêt, et elle s’arrêta pour laisser Nuage de Lion prendre les devants.
« As-tu senti quelque chose ? » se hasarda t- elle quand il commença à fureter dans les buissons du chemin.
À sa grande surprise, Nuage de Lion se retourna pour lui faire face. Ses yeux brillaient d’une étrange intensité.
« Au début de notre voyage, nous nous sommes arrêtés sur la crête pour regarder vers le bas, sur le lac, tu te souviens ? Alors tu es partie pour attraper une proie et te reposer, mais je n'avais pas faim. »
Il cligna des yeux.
« Pendant que je regardais les territoires, j'ai commencé à me sentir… eh bien, un peu étrange. »
Nuage de Houx se pencha en avant.
« Étrange ? Comment ? »
« Je sentais que je pouvais faire n’importe quoi ! » Un éclair traversa les yeux de son frère. « Courir vers l’horizon le plus éloigné sans me fatiguer, affronter n’importe quel ennemi et gagner, faire face à une bataille sans avoir peur. »
Nuage de Houx décala son poids sur ses pattes et se rendit compte qu’elle reculait devant lui. Tout à coup, quelque chose en lui l’a faisait se sentir mal à l’aise, la façon dont il avait tendu ses épaules, ce qui lui donnait l’air plus puissant qu’avant, son regard lointain, comme s’il pouvait voir au-delà d’elle, au-delà de la forêt, dans un endroit lointain où il pourrait affronter des ennemis d’un simple coup de patte. Elle repensa à la façon dont il avait combattu pour la Tribu, à la façon dont il était revenu en chancelant de la bataille, couvert de sang – uniquement celui des autres, pas le sien – toujours prêt à se battre jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de chats sur pieds.
Le feu dans ses yeux fit passer un frisson à travers son pelage.
Comment pouvait-elle avoir peur de son propre frère ?




Si vous voulez le chapitre 2 dites-le et je le posterai.
Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 1 d’Éclipse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Combat pour l'amour du Feu [ Nuage en Feu et Nuage d'Éclipse]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Éclipse Passée [Transfert au Clan des Etoiles]
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans-Le Pacte des Etoiles :: Hors RPs :: Livres-
Sauter vers: