La Guerre des Clans-Le Pacte des Etoiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]

Aller en bas 
AuteurMessage
Bourreau des Assassins
Vivy, la killer et la top fan de Steve McGarrett <3
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 18/01/2012
Age : 20
Localisation : In the dream.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti: Aucun
Rang: Guerrier

MessageSujet: « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]   Jeu 7 Fév - 23:44

    Une nuit sombre s'annonçait. Depuis la rencontre avec Utopie Mélancolique, je voyais mon ventre grossir à vue d'oeil. J'envisageais le pire. Dans quelques jours, on remarquerait mon changement physique, et on me poserait des questions. Je ne voulais pas. Non, pas du tout. Je ne pourrais sûrement pas garder mes chatons, puisque leur père est des Songes d'Espoir. Mais je tenais bien trop à ces petits êtres qui grandissaient dans mon ventre. Leurs petits mouvements devenaient maintenant possible à percevoir. Je devais agir vite, sinon, je devrais les abandonnés, m'abandonné par la même occasion en même temps que Utopie Mélancolique. Je ne savais plus du tout où j'en était. Cette sensation était carrément insupportable. Je me sentais déchirée. Mes petits et Utopie Mélancolique d'un côtés et ma soeur de l'autre. Plus rien ne comptait à l'exception d'eux.

    Je m'installa dans la tanière des guerriers. Les doux ronflements m’apaisèrent, mais à peine. Le stress, la peur m'envahissait peu à peu. Je voulais tellement le dire à ma soeur ! Mais ce n'était malheureusement pas une option. Que ferait-elle en l'apprenant ? J'avais beau croire qu'elle sauterait de joie, mais ce n'était peut-être qu'un songe, une chimère impossible. Étoile Éternelle était imprévisible. Elle ne me ferait aucun mal, j'en étais certaine.. mais je ne voulais pas courir le risque. Je ne voulais pas que tu en viennes là, mais si tu veux vraiment cacher tes petits, tu sais aussi bien que moi que tu dois partir.. Je fermais les yeux. C'était la dure vérité. Pure et simple. Saches que quoi que tu fasses, je suis avec toi. Ne l'oublie jamais. Je hocha la tête. Luminose était toujours là pour moi. Grâce à lui, j'avais survécu jusqu'à aujourd'hui. Grâce à lui, j'avais accompli des bonnes choses. Mais à cause de moi, j'en ai accomplie des moins bonnes.

    Je savais que Luminosité Fantomatique avait raison. Il avait toujours raison. Je regardais la solution sous tous les angles. J'abandonnais ma soeur, mon clan à qui j'avais promis fidélité, mon ancienne vie et ses mensonges, et je me tournait vers un nouveau départ avec mes petits. Jamais plus je ne vivrais dans la crainte, et la fureur. Je vivrais dans un monde plus sécuritaire. Oui, c'étais la solution même si je devais renoncer à ma seule famille; ma soeur.

    Je me leva, avec peine. Mon ventre gargouilla. Je passa devant la pile de gibier, presque vide, et me refusa à voler leur prises. à la place, je profita de la nuit pour chasser. Je dénicha deux souris, un merle et deux mulots. Je les déposa sur le tas de gibier. Je regarda ensuite l'antre de ma meneuse. J'y entra, à pas feutré. Je la regarda dormir. Elle était en paix, sereine. Elle ne se doutait pas qu'elle ne trouverait plus sa soeur le lendemain, à son réveil. Elle ne se doutait pas que j'avais des chatons, ou que je m’apprêtais à disparaître dans la nature. Elle ne se doutait de rien, et ce fût ce qui m'attrista le plus. Nous ne savons jamais rien à l'avance, et c'est ce qui fait de nous des êtres faibles. Nous ne pouvons rien changer. C'est écrit. C'est comme sa. Et la vie doit suivre son cours.

    «J'ai été tellement contente de t'avoir revue, et d'avoir pu servir sous tes ordres.. Mais aujourd'hui, il est temps pour moi de partir. Je viendrais te revoir, mais tu ne le saura jamais. Adieu, Étoile Éternelle. Je t'aime et je t'aimerais toujours..» Murmurais-je tendrement.

    Puis, sur une larme, je me releva. Mon coeur criait. J'avais terriblement mal. Je me retins de ne pas me plaquer contre elle, de rechercher une simple chaleur. Mais je quitta rapidement sa tanière. Si je restais un instant de plus là, je savais que je reviendrais sur ma décision. Alors, je quitta le camp sans plus tarder. Je filais comme le vent, courrais dans la forêt, en n'ayant aucun itinéraire défini. Je voulais tout simplement partir. M'enfuir. Mes larmes me brouillaient la vue, et je me rendis compte que je me trouvais sur une terre neutre. La prairie isolée. Il ne me fallu que quelques minutes pour dénicher un terrier abandonner. L'odeur de la renarde était lointaine. Alors, je voulu m'y engouffrer. Mais une flaque à l'entrée attira mon attention. Je m'y approcha, me regardant dans la flaque. Je vis mon ventre, gonflé. Moi extérieurement, et moi intérieurement. J'étais une tout autre personne.

    «Plume du Temps est partie, ce n'est plus moi... Maintenant, c'est Trahison des Sentiments.»

    Oui, je ne méritais que ce nom. Je suis une traîtresse. Je me trahie moi même. Je trahie tout le monde... Je m’introduis alors dans la flaque d'eau. Je fis une minutieuse toilette. L'eau glaciale me fit grelotter, mais je ne méritais que cela après tout. Si je mourrais, je l'avais bien mériter. J'avais tuer de sang froid, trahie mon clan, et j'ai une deuxième fois trahie un clan. Mais pas simplement un clan. Ma soeur. Elle qui me faisait confiance. Comment vais-je pouvoir me regarder maintenant ? Comment vais-je pouvoir la regarder elle ? Puis, je repensa à Utopie Mélancolique. Il avait droit de savoir. Il saurais donc. Puis, je fila vers son territoire. Le Rocher du Crépuscule me sembla un endroit parfait. De plus que je ne pouvais aller plus loin. J'avais trop couru. Trop marcher. Trop voulu. Je m'effondra sur le sol, à bout de force. Je ferma les yeux un moment, mais je les rouvris aussitôt. J'ai entrevue une silhouette féline. Et son odeur me redonna de l'énergie. Utopie Mélancolique.

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

My Favorites Lovers <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://prix-de-la-liberte.forum-canada.com/login
Amertume d'Agrumes
Admin
avatar

Messages : 656
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 19
Localisation : Là... Où tu n'es pas.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: Re: « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]   Ven 8 Fév - 14:07

Utopie Mélancolique
«Loin des yeux, loin du coeur, proverbe bien menteur car malgré la distance c'est à toi que je pense ...»

Mes pas me guidèrent vers la pile de gibier. Je me sentais faible, misérable et malhonnête. Tout cela à cause de l'amour! Pourquoi avait -il fallu que je la revoie? Je l'aimais, vraiment. Mais j'aimais tout autant celle que je voyais chaque jour. Je n'avais même pas trouvé le courage de lui dire. Lui dire la vérité sur moi. Comprendrait -elle? Comprendrait -elle, comme Plume du Temps l'a compris? Plume de Roseaux était douce et bonne. Je sentis mon coeur se déchirer. Les deux chattes se ressemblaient tant, tout en étant différentes à la fois. Je fermai rageusement mes yeux et sortis du camp en courant. Comment mon passé avait -il pu me rattraper aussi vite? Toute la protection que j'avais mise autour de moi, réduite à néant. Enfin seul avec ma conscience, avec mon malheur, je pleurai à chaudes larmes. Je sentis bientôt la douce caresse du pelage de Rêve Désenchanté. Je rouvris les yeux. Il me regardait. Ses yeux vairons cherchant dans les miens quelque chose. Je ne pus soutenir son regard chaleureux, tant je me sentais misérable. À ce moment précis, et pour la toute première fois de mon existence, j'eus envie de disparaître. Disparaître à jamais, m'enfoncer dans la neige et mourir.

«Écoute -moi. Tu as fait des choix. Tu connaissais les conséquence. Je t'ai prévenu et je t'ai aussi dit de faire ce que ton coeur te disait. Mais on ne peut satisfaire chacun. Toi, tu te dois de te comprendre dans les choix que tu as fait. Ce n'était pas nécessairement mal, d'aimer deux chattes. Crois -moi, reste en paix avec toi -même. Tu as ta vie ici. Mais les choix ne sont pas terminés, Utopie Mélancolique. Tu auras un autre énorme choix à faire.»

Malgré la dureté de ces paroles, elles me firent du bien. Je sentis soudain tout le poids s'envoler. J'avais choisi, en parfait connaissance des risques, d'aimer deux chattes. Et jamais au grand jamais je ne sèmerais la pagaille entre les deux. J'aurai un autre gros choix à faire ... J'avais le sentiment que j'allais bientôt le savoir. Dream me sourit tristement et s'effaça. Ces temps -ci, il me laissait de l'espace, et je lui en étais gré. Je m'ébrouai et regardai le ciel. Et si mon prochain choix se faisait entre mes deux amours? Je ne pourrai jamais. Et je n'aurai jamais à le faire. L'existence est basée sur un état d'équilibre. Le Yin et le Yang. La balance du monde. Le mal, le bien. On peut toujours équilibré deux choses. Je me sentis plus fort. Plus sûr de moi. Oui. J'avancerai la tête haute, même dans la brouillard.

J'arrivai quelques temps plus tard à la Colline Verdoyante. Le temps était froid et un grand vent faisait tournoyer la neige blanche. Les arbres nus étaient recouverts de neige. Au loin, j'entendis un grattement. Plus proche, un oiseau chanta. Puis je sentis une odeur. Une odeur enivrante, parfaite. Je m'entichai de cette odeur et fermai les yeux. En me concentrant, je humai autre chose, accrochée à ma belle. C'était à peine perceptible, mais c'était présent. C'était l'odeur que j'avais sentie à maintes reprises dans la pouponnière. Non. Ce n'était pas possible. Je m'approchai à pas feutrés des fourrés et je la vis. Son pelage noir, que je reconnaitrais entre mille. Seule particularité, son ventre gonflé. J'expirai. Je devais rester calme. Elle m'expliquerait tout. Je me rappelai qu'on était sur mon territoire et qu'on pourrait être surpris à tous moments. Alors, je sortis de ma cachette. Je fis un pas, puis un deuxième. Je m'arrêtai devant Plume du Temps, qui était roulée en boule, visiblement fatiguée. D'où venait -elle? De son territoire? Ça faisait loin, comme chemin. Elle n'avait rien perdu de sa superbe. Elle leva son regard gris sur moi. Je plongeai alors dans celui -ci et toute la souffrance que j'y lu me fit mal. Mal pour elle. Mal pour tout ce qu'elle avait du mettre de côtés pour ces chatons. Mais je l'aiderais. Je l'aiderais, comme j'avais aidé Plume de Roseaux. Alors je fis un dernier pas et me couchai contre elle. J'attendis. J'attendis qu'elle soit prête à tout me dire. Elle prendrait son temps, parce que j'avais l'éternité. Pour lui redonner de la force, je lui transmis une image. Dream m'aida. Je lui montrai nos chatons, un peu flou, parce qu'ils n'étaient pas nés. On ne pouvait voir leurs couleurs, mais on les voyait, une femelle et un mâle, heureux, contre leur mère. La petite famille habitait derrière une haute roche, à l'abri de la neige et du froid. La visualisation prit fin et elle tourna son magnifique regard à nouveau sur moi. Elle souriait. Je la voyais sourire. C'était si beau. Un seul sourire pouvait faire la différence.
Revenir en haut Aller en bas
Bourreau des Assassins
Vivy, la killer et la top fan de Steve McGarrett <3
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 18/01/2012
Age : 20
Localisation : In the dream.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti: Aucun
Rang: Guerrier

MessageSujet: Re: « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]   Dim 10 Fév - 15:00

    Une larme roula sur ma joue lorsque je le vis enfin. Sorti de l'étreinte d'un buisson. Il paraissait en forme. Beaucoup mieux que moi en ce moment même. Dans son regard dansait une lueur de surprise, et de compassion. Il ne s'attendait visiblement pas à sa. Mais à quoi ais-je penser ? Il avait déjà une famille et une compagne ! Il n'avait pas du tout besoin d'une autre qui lui mettrait des bâtons dans les pattes pour ralentir le cour de sa jolie vie de rêve ! Je n'étais désormais qu'un obstacle dans sa vie. Alors, je le regarda dans les yeux. Je voulais y voir qu'il me haïssait. Que je n'aurais jamais du venir, ou même le rencontrer. Mais tout doute s'envola lorsque Utopie Mélancolique se lova contre moi. Son pelage si chaud rencontrait le mien. Il y avait quelques secondes, j'étais encore frigorifier, mais désormais, j'étais au chaud. Tout mon corps ressentais sa chaleur. J'en frissonnais de joie. Je me sentais en sécurité, je ne courrais aucun risque, moi comme mes chatons. Je fermais les yeux pour faire durer ce moment et en profiter le plus longtemps possible. Mais lorsque mes yeux se fermèrent, je les vis.

    Ces deux petites boules de poils. Flous, mais distinctives. Je les voyais, lové contre mon ventre, à tété, tété, respirer et tété. Une femelle et un mâle, aussi minuscule que possible, mais en bonne santé. Mon regard attendris, et fière. J'étais toujours dans ce refuge, sur les terres neutres où personne ne pourrait nous chassés. Nous étions chez nous. Alors, je rouvris les yeux et la vision pris aussitôt fin. Alors, mon regarde posa sur celui du guerrier des Songes d'Espoirs. Ses yeux jaunes perçants qui paraissait sonder mon âme tout entier me mirent en confiance. Oui, je l'aimais. Je ne pouvais le nier.

    Mais le silence régnait. Il attendait. Il voulait une réponse. Pourquoi j'étais là. Quesqui m'est arriver. Comment sa a pu arriver.. Alors, je me senti envahie par les larmes. Je n'avais plus aucun contrôle sur ma vie. Des choses arrivaient sans que je ne le veuilles. Certaines positives, d'autres négatives. Alors, je su que je ne pourrais retenir son regard plus longtemps. Je n'étais pas assez forte. Après tout, je n'étais qu'une simple lâche. Une fénéante. J'ai abandonner deux clans, deux clans qui m'ont logé, nourri, qui comptaient sur moi ! Et moi, je n'ai rien trouver de mieux à faire que de les abandonner, les poignarder dans le dos comme des vulgaires proies et partir au loin.

    Alors, je baissa la tête, regarda au loin de mon regard vide. Sa présence me donnait de la force. La force de continuer à avancer. Alors, je me jeta à l'eau, fixant l’horizon.

    «Je suis seule, maintenant. J'ai tout quitter. Mon clan, ma soeur, ma vie. Plume du Temps aussi. Je l'ai quitter. Elle n'est plus moi. Dis-je en relevant les yeux. Je ne suis plus elle. Plume du Temps était une égoïste, une meurtrière de sang froid. Une incapable et une insouciante. Moi, je ne suis pas sa. C'est devenu différent. Ils m'ont rendu différents, articulais-je en regardant mon ventre. Moi, c'est Trahison des Sentiments. Et voila Petit Amalgame et Petite Lumière.»

    J'avais déjà choisi les noms. Ils étaient si magnifique. Comme leur père. Ils le seraient. Ils seront comme lui, attentionné, amical, et toutes les qualités que le félin possède. Ils auront son caractère. Ils seront ma fierté et ma raison de vivre désormais. Mais plus que tout, je vivrais avec la certitude d'avoir trouver le félin qu'il me fallait. Ce félin parfait que l'on ne peut qu'imaginer en rêve. Celui qui ne surviens qu'une fois et qui est unique en son genre.

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

My Favorites Lovers <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://prix-de-la-liberte.forum-canada.com/login
Amertume d'Agrumes
Admin
avatar

Messages : 656
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 19
Localisation : Là... Où tu n'es pas.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: Re: « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]   Dim 17 Fév - 2:21




Utopie
MÉLANCOLIQUE
Under the moon light, again.




Je vis les larmes rouler sur ses joues. Je me sentis peiné, déchiré à nouveau. Elle paraissait si frêle, si ... différente. Comment avais -je pu laisser tout cela arriver? Elle ne retrouverait jamais sa vie d'avant. Tout cela ... à cause de moi. Sa soeur, ses amis, tous allaient la détester, juste à cause de moi. Moi, moi je mettais ça sur le dos de l'amour, mais pourtant, c'était ma faute. Je me mis à trembler violemment. Non. Plume du Temps ne méritait pas cela. Je fermai mes paupières avec force, essayant tant bien que mal de faire le vide dans mon esprit. Le silence était pesant, lourd dans l'air. J'avais l'impression de fondre, littéralement. Derrière la Colline Verdoyante, on pouvait apercevoir les fins rayons du soleil couchant. C'était beau, c'était rose et orange vif. Tout autour de nous paraissait lumineux et clair, alors que nous étions deux masses sombres. Deux masses sombres unies. Nous vivions dans un paysage illusoire. Plume du Temps fixa son regard au loin, dans le vide et je fis de même. Je la sentis prête. Prête à tout me dire, à m'expliquer. J'enroulai ma queue dans la sienne, pour lui rappeler que je serais éternellement là.

«Je suis seule, maintenant. J'ai tout quitter. Mon clan, ma soeur, ma vie. Plume du Temps aussi. Je l'ai quitter. Elle n'est plus moi. Je ne suis plus elle. Plume du Temps était une égoïste, une meurtrière de sang froid. Une incapable et une insouciante. Moi, je ne suis pas sa. C'est devenu différent. Ils m'ont rendu différents. Moi, c'est Trahison des Sentiments. Et voila Petit Amalgame et Petite Lumière.»

Mon coeur fit un soubresaut. Un arrêt, puis il repartit à vive allure. Elle tourna tout doucement sa tête, comme si le monde ralentissait. Son regard, ses beaux yeux gris, finalement sereins. Finalement heureux. «C'est devenu différent», repris -je pour moi -même. Elle m'avait changé. Elle m'avait ouvert les yeux. Elle avait trouvé la clé de mon coeur et l'avait ouvert. Plus rien ne comptait. «Et voilà Petit Amalgame et Petite Lumière». Je me mis à trembler. Ils étaient si beaux. Les noms qu'elle avait choisi correspondaient parfaitement à ce que je pensais. Nous étions lié. Pour l'éternité. Je laissai le temps passer, s'écouler. Nous ne dîmes rien. Le silence me fit un bien fou. J'avais l'impression d'entendre leurs deux petits cœurs battre, bien que ce ne soit que le fruit de mon imagination. Je me devais de protéger ces chatons, ses joyaux. Quiconque leur fera du mal en payera le prix fort. La nuit nous enveloppait, à présent. Nous étions seuls, comme nous l'avions toujours été. Je n'avais aucune idée du temps qui avait passé, mais qu'importait? Le froid se fit plus mordant et la température chuta. Je me décidai finalement à parler, d'une voix rauque et émotionnelle:

-Je ... je ne sais pas quoi dire. Je comprends tout ce que tu as du mettre de côté. Je comprends tout ce que cela implique. Je comprends la nouvelle vie que tu vas devoir vivre, et je tiens à m'excuser du fond de mon coeur, pour t'avoir forcée à faire ses choix. Trahison des Sentiments, je suis désolé. Nous allons prendre un nouveau départ et repartir à zéro, ensemble. Tu as fait le trait sur cette ancienne vie et je te protègerais de tout ce qui est une menace, mais ...

Je relevai prestement la tête. Mes oreilles frémirent et je levai le museau. Au loin, un groupe de chat arrivait. Je me levai d'un bond et intimai le silence à Trahison des Sentiments. Elle me regarda, perplexe. «Bien sûr ..», pensais -je, furieux. J'avais oublié qu'on était encore sur les territoires du clan des Songes d'Espoir. Une patrouille arrivait. Tournant la tête de tous bords, je cherchais désespérément une solution. Que faire? Soudain, je me rappelai la vision que j'avais montrée à Trahison des Sentiments. On y voyait la mère et les chatons derrière un haut rocher. Près des Montagnes Endormies se trouvait un rocher similaire. Seulement, la route serait longue et je n'étais pas sûr que la femelle arrive à destination sans heurts. Sans plus réfléchir, j'aidai Trahison des Sentiments à se lever et nous partîmes précipitamment. Seulement ... Il nous faudrait traverser les territoires du clan de la Poussière de Lunes, pour arriver aux Montagnes Endormies.
Fiche by Umi de Templactif


Revenir en haut Aller en bas
Bourreau des Assassins
Vivy, la killer et la top fan de Steve McGarrett <3
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 18/01/2012
Age : 20
Localisation : In the dream.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti: Aucun
Rang: Guerrier

MessageSujet: Re: « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]   Sam 23 Mar - 1:28

    Une nuit d'encre s'était posé sur nous. Nous enveloppant de sa froideur inimaginable. Jamais je n'avais pu ressentir cette sensation. J'étais constamment lovée sur mon nid de mousse, bien au chaud, bien au sec. Réchauffée par les souffles rythmiques des guerriers endormis. J'avais toujours eu le confort, mais au fond, je savais que je n'en étais pas digne. Sous cette couverture composée de douces étoiles scintillantes, je me sentais beaucoup plus chez moi que dans les camps. L'air pure y circulait. La liberté y naviguait. Je me sentais en sécurité, beaucoup plus que lorsqu'une dizaine de guerriers circulaient tout autour. Possédant force et agilité, ces guerriers étaient forts et redoutables, mais il manquait un quelque chose. De la confiance. J'ai une confiance absolue envers Utopie Mélancolique. Il serait toujours là. À quoi bon dix bons guerriers s'ils sont prêts à partir pour ne sacrifier qu'une vie, une autre vie que la leur ? Dans ce tableau, j'entrevue Plume du Temps. Son sourire sardonique prêt à laisser mourir un autre par pure égoïsme... et lâcheté. Voila sûrement ce qui me différencie désormais de cette chatte. Je me battrais jusqu'au bout pour Petit Amalgame, Petite Lumière ainsi que mon guerrier bien aimé. Ils sont désormais tout ce que j'ai, et à franc dire, je n'ai plus rien sauf eux et mon amour.

    -Je ... je ne sais pas quoi dire. Je comprends tout ce que tu as du mettre de côté. Je comprends tout ce que cela implique. Je comprends la nouvelle vie que tu vas devoir vivre, et je tiens à m'excuser du fond de mon coeur, pour t'avoir forcée à faire ses choix. Trahison des Sentiments, je suis désolé. Nous allons prendre un nouveau départ et repartir à zéro, ensemble. Tu as fait le trait sur cette ancienne vie et je te protègerais de tout ce qui est une menace, mais ...

    Je senti les larmes envahir mes yeux. Je ne pouvais toujours pas croire à c que j'avais fait. Mais désormais, il n'y avait pas de retour en arrière, seulement le long chemin partant tout droit vers le futur. Je ne pouvais rien y changer. C'était écrit. Tout était écrit à l'avance. Tout n'es que justice. Et moi, on me fait payer de mes horribles crimes en m'infligeant une pire douleur qui soit. Mais je devais encaisser le coup. Je l'ai mérité. Je dois désormais ressentir ce que les proches des victimes de Plume du Temps ont ressenti. Cette peine insupportable, et ce vide qui ne pourra jamais plus être reboucher. Je devrais vivre avec mon passé incruster au fer rouge dans ma mémoire et me réveiller tous les matins en sachant qu'un jour, j'ai tuer pour le plaisir, et que mes chatons sont issu d'une meurtrière.

    Je sais que je pourrais me renfrogner à dire que je ne suis plus cette chatte, mais je sais pertinemment qu'elle me poursuivra toujours, où que je sois, quoi que je fasses. J'avais de la peine pour mon compagnon. Il ne devait surtout pas s'en vouloir, mais son geste brusque me cloua sur place. Il avait senti quelque chose. Ses sens étaient à l’affût. Il cherchait la source, ce que je ne me donnait pas la peine de faire. Je savais déjà ce qui nous attendait. Mais Utopie Mélancolique avait apparemment déjà une échappatoire. Collant son corps contre le mien, il m'assista à me remettre sur mes pattes. Elles étaient anquilossées, mais je marcherais. J'encaisserais le coup comme je devais le faire. Une patte devant l'autre, je suivais le chemin qui m'indiquait silencieusement le guerrier. Je profitais de son corps contre le mien. Sa chaleur se propageant dans tout mon système. D'un simple regard, il me retirait tous mes moyens, mais cette nuit, je ne pouvais me le permettre. Ma concentration était mise à rude épreuve. Mon endurance suivit alors.

    Une irrésistible envi de me laisser tomber sur le sol s'empara de ma tête. Cette incontournable idée me fit l'effet d'un coup de griffe en plein visage. Cela faisait près de 24 heures que j'étais debout. Et pendant la journée, j'avais fais mon possible pour participer à toutes les patrouilles, à toutes les parties de chasses, et je n'eus aucun moment pour souffler, et manger. Mais alors, j'aperçu la limite du territoire du Clan des Songes d'Espoir. Utopie Mélancolique allait quitter ses terres pour pénétré celles du Clan de la Poussière de Lune. D'un côté, je voulu arrêter de marcher et le rabroué de ne pas suivre ma voix, de ne pas faire les mêmes erreurs que moi, mais aussitôt cette idée apparu, aussitôt elle disparu. Non. Ceci n'était pas des erreurs. Si j'avais tout quitté, c'était pour mes chatons, et ils étaient une bénédiction. Ce qui ne m'était jamais arriver de mieux depuis toujours. Alors je continua. Je le laissa me mener aux chutes de l'aubes. Nous passâmes ensuite la rivière des souvenirs, endroit où je ne pus m'empêcher de m'arrêter pour laper quelques gorgées d'eau, et repartir comme une voleuse.

    Mais nous en fûmes arriver à un point où je ne sentais plus du tout mes pattes. Nous venions tout juste de passer les dernières terres du clan, et je m'effondra sur la terre. Nous étions dangereusement proche de la frontière, mais je ne pus résister. Non. Je ne pouvais lutter, je ne me possédais plus. Mes forces avaient été atteintes voila un long moment, et maintenant, je m'étais vidée. Couchée sur le flanc, je regarda le ciel. Ce croissant de lune, si fin et si scintillant m'intriguait.

    « Ne t'en veux surtout pas. Tu n'es pas du tout responsable de mes choix. Je savais à quoi je me présentais, et j'ai agis ainsi. Si le Clan des Étoiles veut que je paie pour mes erreurs, qu'il en soit ainsi, mais toi, tu n'a rien à voire la-dedans. Toi, tu m'a ouvert les yeux. Et jamais je ne pourrais te remercier assez... »

[Suis méchante, j'ai résumer un voyage en un paragraphe 8D]

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

My Favorites Lovers <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://prix-de-la-liberte.forum-canada.com/login
Amertume d'Agrumes
Admin
avatar

Messages : 656
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 19
Localisation : Là... Où tu n'es pas.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: Re: « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]   Dim 21 Avr - 22:46




Utopie
MÉLANCOLIQUE
Tu ne peux avoir deux identités et deux vies. Choisis.


À plusieurs reprises, je dus retenir Trahison des Sentiments de tomber. Nous étions loin d'arriver aux Montagnes Endormies et déjà, la fatigue la martelait. Je me demandais si elle serait capable de tenir le coup. Elle le devait. Pour nos chatons et pour elle-même. Devant nous, j'aperçus la limite de mon territoire avec soulagement. Le plus dur restait à venir. J'espérais de tout mon coeur que nous ne croisions pas une patrouille ennemie, car nos problèmes seraient bien pires. Je vis défiler les territoires et les émotions aussi. Je sentis que ma compagne était en débat moral. Je devais la laisser régler ce problème avec elle-même. Je me contentais de la soutenir et de réfléchir sur mon propre sort. Je ne serais jamais rien de plus qu'un traitre, des deux côtés de la lame. Je ne faisais qu'abuser de la confiance de Plume de Roseaux. Cela devait cesser. Je devais arrêter de lui mentir. Et par dessus tout, quel que soit le côté que je choisirais, il faudra que je sois fidèle à mon choix.

«Mais quel côté choisir? Ceci est la question.»

Cette voix narquoise, se souffle dans mon esprit, Rêve Désenchanté était toujours là au bon moment.

-Quand arrêteras-tu de m'en vouloir? Je me suis excusé et j'ai aussi expliqué pourquoi j'agissais ainsi! Que veux-tu de plus? Tu es toujours là, dans mes pensées, à me rappeler que j'ai blessé autour de moi et que je continuerai à blesser. Je n'ai pas besoin d'un poids supplémentaire sur les épaules.

Sans le voir, je savais que Dream secouait la tête. Il ne me pardonnerait donc jamais. Je sentis sa présence encore un peu dans ma tête, mais il finit par s'en aller.

À peine avions-nous passé la frontière du clan de la Poussière de Lune, que Trahison des Sentiments tomba, à bout de souffle. Reprenant une conversation depuis longtemps entamée, elle me dit, d'une voix frêle que je ne lui reconnus pas:


« Ne t'en veux surtout pas. Tu n'es pas du tout responsable de mes choix. Je savais à quoi je me présentais, et j'ai agis ainsi. Si le Clan des Étoiles veut que je paie pour mes erreurs, qu'il en soit ainsi, mais toi, tu n'a rien à voire la-dedans. Toi, tu m'a ouvert les yeux. Et jamais je ne pourrais te remercier assez... »

Pendant qu'elle parlait, je continuai mon débat à moi. Plume de Roseaux? Un clan, des chatons élevés comme je l'avais été et de la sécurité? Ou Trahison des Sentiments? Nous serions toujours en fugue, laissés seuls à nous-mêmes et un avenir incertain pour nos chatons? J'entrevis dans un éclat, le choix que je devais faire. Je me devais de renouer avec Rêve Désenchanté. Il habitait le même corps que moi et il avait toujours été là. J'avais passé toute mon enfance dans un camp, en compagnie de chats que je connaissais par coeur. Je me verrais mal quitter tout cela. Malgré la décision qui était en train de se modeler dans mon esprit, je n'abandonnerais jamais Trahison des Sentiments. Je n'abandonnerais jamais nos chatons. J'eus beau me sentir égoïste, lâche et peureux, rien ne me fit sentir mal. Je devais annoncer cela à la chatte ébène, mais accepterait-elle de m'écouter? Mon coeur accéléra et je sentis mon estomac se nouer.

-Je sais ce qu'il me reste à faire à présent. J'ai passé de très longues heures à y réfléchir et je sais que ce choix te déplaira. Mais j'ai besoin d'agir ainsi. Ma vie était là-bas et je la finirai là-bas. Je vais trouver l'endroit que j'ai vu dans ma vision et tu resteras là. Je ne t'abandonnerai pas, je te le promets sur mon âme. Nos chatons seront en sécurité et je viendrai les voir souvent, à moins que tu ne décides de me dire adieu. Je comprendrai. Je suis un lâche, un égoïste et tout ce qu'il peut y avoir de mal, mais je ne peux pas vivre en dehors d'un clan. Peut-être un jour voudras-tu me rejoindre avec les chatons et tu rebâtiras ta vie là-bas.

Je me raidis. Une larme coula. Les choix les plus douloureux sont souvent les plus réfléchis.
Fiche by Umi de Templactif


Revenir en haut Aller en bas
Bourreau des Assassins
Vivy, la killer et la top fan de Steve McGarrett <3
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 18/01/2012
Age : 20
Localisation : In the dream.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti: Aucun
Rang: Guerrier

MessageSujet: Re: « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]   Jeu 9 Mai - 1:09

    Un silence de plomb pesa. Je le voyais retourné des idées dans sa tête. Penser à ses paroles et je ne trouva rien d'autre à faire que de la regarder. Impuissante et avec une pointe de remords. J'avais tout abandonner sans penser une seconde au futur. Non, en fait j'y avait réfléchis. Depuis que j'avais été apprentie, j'avais vue le post de lieutenant comme une place faite pour moi. Je voulais diriger, je voulais aider et montrer l'exemple à suivre. Mais aujourd'hui, je me rend compte de mon idiotie. Je ne suis un exemple pour personne. J'ai trahie 2 clans, j'ai été deux fois lieutenantes, mais jamais je n'ai honorée ce post dans la hiérarchie des clans qui m'était si chère avant. De plus, j'ai souvent agi que dans mon propre intérêt.

    C'est alors que le doute s’immisça dans mon esprit. J'ai abandonnée la personne qui comptait le plus à mes yeux, cette nuit. Vais-je un jour renoncer à mon devoir de mère et abandonner mes petits avec lâcheté, chose dont je suis visiblement extrêmement bonne... Vais-je succomber encore une fois et tout balancer, pour partir au loin ? Je me sentais étrangement capable d'un tel geste. Ignoble et froid. N'étais-ce pas ce que j'étais ? Une chatte dénudée de coeur qui ne pense pas au conséquences qu'elle engendre lorsqu'elle prend de grosses décisions ?

    J'entendis le grondement profond de Luminosité Fantomatique. Comme j'avais tant besoin de lui ! J'avais peut-être l'air calme, mais à l'intérieur de moi, un ouragan dévastait tout sur son passage. Je ne savais plus que penser. Tout à ce à quoi je pensais était la négativité, mon propre dégradement moral. Mais tout se tût. J'étais soudainement toute ouïe. Je devais entendre ces paroles. Ses paroles.

    -Je sais ce qu'il me reste à faire à présent. J'ai passé de très longues heures à y réfléchir et je sais que ce choix te déplaira. Mais j'ai besoin d'agir ainsi. Ma vie était là-bas et je la finirai là-bas. Je vais trouver l'endroit que j'ai vu dans ma vision et tu resteras là. Je ne t'abandonnerai pas, je te le promets sur mon âme. Nos chatons seront en sécurité et je viendrai les voir souvent, à moins que tu ne décides de me dire adieu. Je comprendrai. Je suis un lâche, un égoïste et tout ce qu'il peut y avoir de mal, mais je ne peux pas vivre en dehors d'un clan. Peut-être un jour voudras-tu me rejoindre avec les chatons et tu rebâtiras ta vie là-bas.

    Ces mots. Je tombais en transe. Je les évaluais sous tout leurs angles. Étonnamment, je ne fus pas surprise. Il l'avait connue avant moi, n'es-ce pas normal qu'il la préfère à moi ? Je fixais le ciel. Aucune émotion ne me trahissant. Lui, un lâche et un égoïste ? Il ne sait absolument pas ce que veux dire ce mot ! J'en suis une bonne exemple, pas lui. Une abrutie et une sans tête s'ajoutant à la liste. Mais sa dernière phrase me laissa en froid. Des frissons me parcoururent de part et d'autre de mon corps. Mon coeur se contracta. Les clans. Plus jamais je n'en ferait partie. J'avais tiré un trait sur eux lorsque j'ai abandonné ma meneuse. J'avais peur en ce moment précis. Peur de tout lâché. Peur que si un jour je réintègre un clan, que je laisse encore une fois tout tomber et que la même histoire reprennes. Non, s'en était assez.

    «Je ne suis pas surprise de ton choix, affirmais-je, nous ne nous connaissons pas du tout au fond. De plus, je ne t'en voudrais pas si tu m'abandonnais. Je l'accepterais en me disant que je l'ai fais vivre à d'autres et que je le mérites. Oublie moi, cela vaudrais mieux. Mais si tu dois te rappeler de moi, rappelles toi que j'ai abandonner deux fois des clans qui comptaient sur moi pour les diriger vers une vie meilleure. Rappelle que j'ai été la lâche dans cette histoire et que plus jamais je ne veux revivre ces moments. Les clans ne sont pas pour moi.»

    Sur ces paroles, Luminosité Fantomatique apparu. Il regarda Utopie Mélancolique mais se détourna vers moi. Je me remis sur mes quatre pattes et me retint d'aller chercher de la force dans son pelage si chaud. Je ne devais pas m'y attaché, car il me serait alors incapable de l'oublié. L'oublié. Cette simple pensée provoqua une panique générale. Je ne pus retenir une larme qui s'écrasa sur le sol. Alors, aussi vivement que cette larme fut apparu je me retourna un fis un pas suivit de deux autres dans la direction des Montagnes Endormies... Des pas douloureux vers un avenir solitaire.

[Tu as éditer ? J'avais déjà vue avant, mais j'avais pas eue le temps de répondre. Oh et le Rp n'est pas fini, tu peux la suivre si tu veux.]

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

My Favorites Lovers <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://prix-de-la-liberte.forum-canada.com/login
Amertume d'Agrumes
Admin
avatar

Messages : 656
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 19
Localisation : Là... Où tu n'es pas.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: Re: « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]   Dim 22 Sep - 17:26

Est-ce qu'on peut mettre fin à ce RP? Même à ça, Uto' va mourir...
Revenir en haut Aller en bas
Bourreau des Assassins
Vivy, la killer et la top fan de Steve McGarrett <3
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 18/01/2012
Age : 20
Localisation : In the dream.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti: Aucun
Rang: Guerrier

MessageSujet: Re: « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]   Mer 25 Sep - 23:05

C'est raide mort ^^ On a fini.

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

My Favorites Lovers <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://prix-de-la-liberte.forum-canada.com/login
Amertume d'Agrumes
Admin
avatar

Messages : 656
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 19
Localisation : Là... Où tu n'es pas.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: Re: « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]   Ven 4 Oct - 22:13

Je déplace alors!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse. » [Grum]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse" - Nuage de Vie
» (n°15) Une bonne nuit de sommeil! On peut toujours espérer, non? [PV Beast]+ [Terminé]
» Une nuit aussi sombre que le charbon ¬¬
» La nuit du renouveau.
» Les vrais mariages sont toujours insensés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans-Le Pacte des Etoiles :: Vieux RPs-
Sauter vers: