La Guerre des Clans-Le Pacte des Etoiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage Libre

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 17
Localisation : Partout et nul part...

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti: //
Rang: Apprenti

MessageSujet: Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]   Dim 19 Jan - 10:28

Sombre Destin

Sombre Destin observait le Camp désert, satisfait. Tout le monde était occupé, ce qui était parfait. Les patrouilles étaient prêtes pour toute la journée. Les chatons n'embêtaient personne, ils jouaient tranquillement et surtout en silence devant la Pouponnière. Les novices avaient désertés le Camp, sous les ordres du Lieutenant, pour partir chercher de la mousse aux anciens. Pour les plus expérimenté des Apprentis, ils pourraient chasser en groupe et ramener de quoi manger. Bref, c'était idéal. Le chat ébène au long pelage se lécha le poitrail et se leva. Désormais, c'était à son tour de partir chasser pour son Clan. Même si il était loin d'être généreux, il était très loyal et il ne laisserait pas ses subordonnées mourir de faim. C'était certainement pour ça qu'Etoile Eternelle l'avait nommé second. Le félin n'avait toujours pas eut le temps de bien s'entretenir avec elle, ce qui le frustrait. Mais ce n'était pas bien grave, après tout. Il aurait l'occasion, un jour, de lui montrer qu'il était digne de sa confiance et qu'il lui succéderait avec honneur et férocité, lorsqu'elle s'éteindrait. Il se mit à rire doucement. La chatte était encore jeune, mais il aurait certainement le temps de la voir perdre toute ses vies et d'obtenir le poste qu'il convoitait tant.

Bien sûr, ce ne serait pas lui qui la tuerait. Il était totalement dévoué. Et bien au contraire de ce que pensaient bon nombre de chats ici, il était honnête. Il ne tuerait jamais un chaton, un infirme, un ancien, un faible ou un malade d'un autre Clan. Il n'était pas comme ça. Lui, il aimait savouré sa victoire. Se dire qu'il était le plus fort. Ce serait se rabaissé que de tuer un chat qui n'en valait pas la peine et qui serait trop facile à vaincre. C'était la philosophie du chat, aussi saugrenue soit-elle. Sombre Destin était totalement plongé dans ses pensées et il dégageait une aura terrifiante. Abysse Lointain, son esprit, ressentit cette soif de sang, cette envie de meurtre. Il se rendit invisible. Mais son maître se mit à grogner et à cracher férocement.

- Reviens là, stupide boule de poils! Je t'interdis de disparaître sans mon autorisation.
- Tu ne peux rien me faire si je suis invisible. Alors pourquoi reviendrai-je? demanda Abysse Lointain avec crainte.
- Si tu ne reviens pas immédiatement, tu regretteras d'être venu au monde, hurla le félin.

Quelques oiseaux s'envolèrent et les chatons arrêtèrent leur jeu. Ils regardèrent d'un œil terrifié leur lieutenant qui se mettait à donné des coups de pattes frénétiques dans l'air. Les petites boules de poils hurlèrent de peur et filèrent dans la Pouponnière. Quand Sombre Destin se mettait en colère, c'était terrifiant.

- REVIENS IDIOT! hurla-t-il.

Abysse Lointain, terrifié, lâcha son attention et sans qu'il ne s'en rende compte, il réapparut aux yeux du chat noir qui lui donna un coup de pattes, en sortant les griffes bien sûr, si violent que le pauvre esprit perdit l'équilibre et fut projeté dans les airs, à quelques longueurs de queue du lieutenant, qui fulminant de rage, s'approcha de lui. Il faisait vraiment peur avec son sourire de travers, ses babines retroussés et son poil bouffant. Le chat gris tigré se recroquevilla sur lui, s'attendant à une correction sauvage et douloureuse. Mais elle ne vint pas. Il ouvrit un œil et c'est là que le coup partit, sur sa truffe. Le sang se mit à couler et Abysse Lointain serra les crocs pour ne pas gémir.

- Maintenant, lève-toi. J'ai autre chose à faire que perdre mon temps avec toi. Suis-moi, nous partons à la chasse.

Il sortit du Camp, sans faire attention aux regards mauvais qui se posaient sur lui. En hurlant si fort, il avait réveillé tous les anciens, les rennes, les plus jeunes chatons et même quelques guerriers qui dormaient tranquillement dans leur tanière. Peu importe, il s'en fichait. Abysse Lointain, tremblant de peur, suivit son maître qui se dirigea en direction de la Clairière de Lune. Le chat noir huma l'air, une fois arrivé, et remarqua un mulot. Il s'apprêtait à bondir lorsqu'il entendit un bruit derrière lui, ce qui fit fuir le mulot. Il se retourna furtivement vers Abysse Lointain, et cette fois, il ne cria pas, ne bougea pas. Il tremblait de rage. Il se jeta littéralement sur le pauvre esprit qui hurla sa peur.

- Ce n'est pas moi! Ce n'est pas moi! Ca venait de derrière moi, promis juré! Quelqu'un nous observe, j'en suis sûr.

Avant que Sombre Destin n'est eut le temps d'agresser une nouvelle fois son esprit, il leva la truffe et huma. Oui, ça sentait l'odeur d'un chat de son Clan. Qui était cet abruti? Il se leva, laissant Abysse Lointain sur le sol, et son poil s'abaissa sur son dos.

- Sors de ta cachette, que je vois qui a fait fuir un mulot qui aurait put nourrir un ou deux guerriers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]   Dim 19 Jan - 15:57

Pourquoi  les nuages cachaient le soleil ? Pourquoi  tant de grisaille en pleine journée ? Pourquoi toutes ses questions. Un matou ébène soupira du haut de son perchoir, une grande pierre lisse surplombant un fleuve. Quelques poissons passaient sereinement, suivant le cours d’eau. Ou allaient-ils arriver ? Se demanda le chat. Peut-être allaient-ils tomber du haut d’une cascade, s’écraser contre un rocher, se faire ramasser par un renard affamé puis finir au fond d’un trou, enterrés.

Peut-être.

Ou peut-être pas.

Le matou noir agita les pattes dans le vide, comme si il tentait d’attraper un poisson à chaque fois que l’un d’eux passait. Mais malgré la sérénité qui régnait, l’ennui arriva vite, et il détestait l’ennui.
Lentement il se leva, étirant ses membres engourdis par l’inertie et sa paresse. Calmement, il reprit sa marche, avançant là où se pattes décidaient de se poser. Après tout, il n’avait nulle part où aller.

Après plusieurs centaines de foulées plus tard. Le chat ébène se trouva dans une immense clairière bordée de quelques arbres. Ses pattes endolories criaient le repos. L’animal  se stoppa et ferma les yeux. Un pinson chantait, un autre répliquait par-dessus. Un gland tomba du haut d’un chêne. Des bruits de pas frénétiques le suivirent, des coups de dents résonnèrent. Puis un hurlement au loin.

- REVIENS IDIOT!

Quelle voix insupportable … Pourquoi fallait-il toujours qu’un imbécile casse ses moments de tranquillités ? Le mâle noir continua sa route.
Sans se préoccuper de son parcours, il commença à jouer avec un caillou tout en avançant. La pierre roulait sous les assauts joueurs du félin, traçant des courbes gracieuses sur la fine couche de neige présente, pour finir par se heurter contre un arbre puis par revenir dans les pattes du matou. Il répéta ses passes plusieurs fois, l’écorce produisait un son intéressant au contact du minéral.

- Ce n'est pas moi! Ce n'est pas moi! Ça venait de derrière moi, promis juré! Quelqu'un nous observe, j'en suis sûr.

Qui observait quoi ? Le chat fut intrigué, il n’avait pas entendu les deux chats chassés dans la clairière. Prudemment, il s’approcha des gémissements. De loin, un matou noir errait à la recherche de quelque chose, humant à tout vas les alentours, un autre guerrier gris tigré le suivait, l’air maussade.

- Sors de ta cachette, que je vois qui a fait fuir un mulot qui aurait pu nourrir un ou deux guerriers.

Ma cachette ? Mais de quoi parle-t-il ? Le mâle ébène s’approcha à pas feutrés des deux inconnus, jusqu’à  être dans leur champ de vision. A plusieurs longueurs de queues des nouveaux arrivants, le félin aux yeux doré s’assit, l’air penaud.

-Bonjour, il me semble que vous parlez de moi n’est-ce pas ?

Sa voix était douce et calme. Il devina que les deux chats venaient d’un Clan. Lequel ? Il n’en avait absolument aucune idée, son odorat était éteint depuis bien longtemps.  D’un geste lent de la queue, il indiqua un tronc d’arbre mort couché.

-Ce n’est pas la peine de vous énervez. Toute la famille loge et hiberne ici. Mais ne les tuez pas tous, sinon vous n’aurez rien à manger à la saison des feuilles vertes.

Un bâillement lui échappa, décrochant presque toute sa mâchoire. Il aurait bien voulu demander à ce chat s’il n’y avait pas une litière de libre dans son campement. Ses coussinets lui faisaient mal et il n’avait aucune envie de partir chercher de la mousse. Au lieu de ça, il leva le nez en l’air.

Tient, le soleil était revenu.
Revenir en haut Aller en bas
Nuage Libre

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 17
Localisation : Partout et nul part...

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti: //
Rang: Apprenti

MessageSujet: Re: Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]   Dim 19 Jan - 16:20

Un chat noir arriva. Il ressemblait à Sombre Destin, bien que le lieutenant est le pelage beaucoup plus long. Il l'observa, l'air mauvais, prêt à lui bondir dessus. En faite, il n'était pas un chat de son Clan. Si il portait cette odeur, aussi discrète soit-elle, c'était soit qu'il avait des origines très anciennes de ce Clan, soit il avait rencontré ou tué un chat des Anges du Néant. Le lieutenant gronda férocement. Si il avait touché à un seul poil d'un de ces subordonnés, il le tuerait sur place, sans pitié. Abysse Lointain se mit à trembler encore plus en sentant la colère noir de son maître. Celui-ci n'y prêta pas attention, pour une fois. Trop concentré sur l'inconnu qui lui miaula d'une voix douce si il s'agissait de lui, l'observateur. Le grognement du chat ébène au pelage long devint un rugissement féroce. Qui était-il pour lui parler ainsi, ce déchet?

-Ce n’est pas la peine de vous énervez. Toute la famille loge et hiberne ici. Mais ne les tuez pas tous, sinon vous n’aurez rien à manger à la saison des feuilles vertes.

Quoi? Maintenant c'était lui qui donnait des conseils? Alors qu'il était un stupide solitaire qui venait de traverser la frontière d'un Clan. Le pelage ébène de Sombre Destin doubla sur son dos et ses babines se retroussèrent dans un rictus affreux. Son visage était littéralement déformé par la colère. Il allait le tuer. Il allait le regretter d'avoir posé ses sales pattes sur son territoire. Il grogna encore plus férocement. On aurait dit un chien, maintenant. Abysse Lointain gémit et se recroquevilla sur lui-même. Si l'inconnu arrivait à infliger des blessures au lieutenant, il en souffrirait lui-même. C'était vraiment injuste! Mais quelque chose le poussait à protéger son maître. Parce que depuis toujours, il était son protecteur, bien qu'il ne se souvienne pas qu'on lui avait confié la garde du petit lorsqu'il était encore un chaton. Il se leva, frissonnant, et s'interposa entre l'inconnu et le lieutenant, tremblant.

- Arrête Sombre Destin! Il ... il n'a rien fait de mal ... gémit-il sans convictions.
- Dégage! gronda le concerné en lançant un coup de patte dans l'air, coup qui atteint comme d'habitude Abysse Lointain, pile sur la truffe.
- Je t'en prie, ne te bats pas ...

Trop tard. Sombre Destin se jetait sur son esprit et l'envoya dans un coin. Le chat tigré fut sonné par le choc violent et il mit du temps à reprendre ses esprits. Il n'arrivait plus à bouger. Il était paralysé par la peur, et aussi par le choc qui l'avait assommé. Il cracha un filet de sang. Quand le lieutenant rentrait dans une rage folle, il était prêt à tuer son esprit.

- Qui es-tu? Pourquoi es-tu sur le territoire du Clan des Anges du Néant, idiot? cracha-t-il à l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]   Dim 19 Jan - 17:20

La rage s’empara du guerrier noir en face de lui. Pourquoi ? Il n’avait pourtant rien fait. Ni chasser, ni tuer. Son visage était déformé par la colère, crachant et grognant comme si on venait de lui piquer un lapin dodu. Le félin aux yeux doré agita les oreilles, agacé, les matous belliqueux avait tendance à l’énervé lui aussi. Tant de décibels perdus pour grogner, quel gâchis … Le solitaire se releva sans quitter des yeux son interlocuteur.
Et ce pauvre chat gris qui se faisait malmené par son compère… Le malheureux ne bougeait plus, était-il mort ? Si le dénommé Sombre Destin n’avait aucun scrupule pour tuer un compagnon de Clan, alors le félin aux yeux jaunes ne pensa même pas à ce qu’il advenait des solitaires.

- Qui es-tu? Pourquoi es-tu sur le territoire du Clan des Anges du Néant, idiot?

La queue du solitaire ébène battit furieusement l’air.  Il reconnut le hurlement de tout à l’heure dans la question. Cette voix forte à l’excès, insupportable et inaudible. Ce chat allait lui ruiner sa journée, sans l’ombre d’un doute. Toutefois à y regarder de plus près, le guerrier ressemblait à une grosse boule de fourrure à qui on aurait greffé deux yeux et un museau. Un sourire moqueur échappa au solitaire. Qu’il avait l’air ridicule ce Sombre Destin.

-Pourquoi  souhaites-tu savoir mon nom ? Tout ce que tu veux c’est un prétexte pour me chasser avec quelques blessures en prime, je ne vois pas l’intérêt de me présenter.

Le ton était un peu plus sec et hautain qu’auparavant, d’ailleurs, il passa de la forme polie à un « tu » familier. Le félin noir bailla à nouveau. Dieu qu’il était fatigué, et les grognements de la boule de poil n’arrangeais rien.  Les nuages lui parurent soudains des gigantesques lits de mousse blanche qui n’attendaient que lui. Sa tête dodelinait à droite à gauche, distrait, il s’imaginait dormir dans ces grands bacs de cotons.  Mais le crissement des branches nues sous les coups de vents le tirèrent de ses pensées.  Grâce à saut élégant, il monta sur une branche situé à quelques hauteurs de queues du sol, puis se coucha.

-Plutôt que de t’occuper d’un chat qui ne demande que dormir, tu n’aurais pas un Clan à nourrir Sombre Destin ?

Il accentua volontairement ses derniers mots, le solitaire allait probablement énerver le guerrier. Il allait surement le courser jusqu’à la frontière de son territoire. Ou peut-être que non. Mais le félin aux yeux dorés ne se faisait pas d’illusion.
Idiot, pensa-t-il, visant le guerrier belliqueux.
Revenir en haut Aller en bas
Nuage Libre

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 17
Localisation : Partout et nul part...

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti: //
Rang: Apprenti

MessageSujet: Re: Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]   Dim 19 Jan - 18:13

-Pourquoi souhaites-tu savoir mon nom ? Tout ce que tu veux c’est un prétexte pour me chasser avec quelques blessures en prime, je ne vois pas l’intérêt de me présenter.

Comment osait-il lui parler ainsi, à lui, Sombre Destin. Il était le lieutenant du Clan de le plus puissant de la forêt et sa fierté ne devait pas être ternis par un abruti qui ne connaissait même pas son nom. Si ça se trouve, c'était ça. Un sourire moqueur se dessina sur les babines du lieutenant. Il allait le massacrer. Il allait le déchiqueté. Il avait tellement hâte! Son corps bouillonnait d'excitation et de haine. Tuer ... Ce mot lui revenait sans cesse en mémoire. Il se mit à rire. Bien sûr que oui il avait un Clan à nourrir! Mais il n'était plus un stupide guerrier. Il avait des obligations, serte. Mais il pouvait se permettre de discuter. Et puis, c'était son rôle de chasser les solitaires de son territoire, après tout. Il avait un Clan à nourrir, et un Clan à protégé de voyons dans son genre. Il se lécha les babines, comme si il avait face à lui un énorme lapin bien dodu. Mourir. Tu vas mourir.

- Je préfère connaître le nom de mes victimes, solitaire. Je ne te blesserai pas, ne t'inquiète pas. Je ne suis pas assez méchant pour voir souffrir mes victimes. Je préfères ... les tuer, ricana-t-il.

A ces mots, la tête d'Abysse Lointain se redressa. Il n'était pas en bon état. Du sang coulait le long de son museau, jusqu'à son menton. Il toussota et se leva péniblement pour s'approcher du solitaire. Il lança un regard à son maître. Il était terrifié mais il refusait que Sombre Destin tue un félin pour ça! Il pouvait le faire fuir, combattre si l'inconnu ne voulait pas partir. Mais le tuer pour rien, ce n'était pas bien! Surtout qu'il ne semblait pas avoir chassé sur le territoire du Clan des Anges du Néant. C'était tout de même étrange. Le chat gris tigré semblait connaître ce solitaire. Pourtant, il ne l'avait jamais rencontré. Il s'assit à côté de lui et toisa durement le lieutenant qui était littéralement sous le choc. C'était la première fois que son esprit le désobéissait. Il ragea, mais en même temps, il remercia mentalement cet abruti. Il avait eut une idée, grâce à lui. Il se mit à rire sinistrement.

- Comme tu le sais déjà, je me nomme Sombre Destin. Et lui, c'est mon esprit, Abysse Lointain. Tu sais ce que c'est un esprit, au moins? Parce que je ne voie pas le tient. Tu l'as tué? Ou alors le Clan des Etoiles ou le Clan de l'Errance Eternelle n'a pas voulu en donner un à un idiot comme toi ... Ce qui, pour une fois, est un bon choix de leur part. Ca aurait été du gâchis.

BAM! Il espérait avoir fait mal. C'est vrai que le solitaire ébène n'avait aucun esprit. Sombre Destin hésita. Devait-il utiliser son pouvoir contre le solitaire? Non, pas tout de suite. Il avait envie de s'amuser un moment. Il se rassit et son pelage revint à sa place, doucement. Il se passa un coup de langue sur le poitrail et observa l'inconnu. Plus calme. Il fulminait toujours à l'intérieur de lui-même, mais il arriverait à se contrôler pour s'amuser un moment. Cette journée s'annonçait divertissante. Le lieutenant jeta un regard sombre en direction d'Abysse Lointain.

- Le chat qui se tient à tes côtés à un idiot fini. Tu vois, un esprit, c'est un chat qui te suit de partout. Si tu t'éloignes de lui, il meurt, et tu meurs avec. Si tu le blesses, le chat vivant ressent la douleur. J'ai remarqué que tu le regardais plus avec pitié qu'autre chose. Alors si tu tentes quoique ce soit sur moi, c'est lui qui en bavera. J'ai appris à supporter la douleur, mais pas lui.

Bon, comme ça, il avait une chance d'être plus en sécurité. Bien que cet inconnu ne semblait avoir aucunes chances contre Sombre Destin, le lieutenant avait appris à se méfier des apparences. Maintenant, il espérait que le solitaire noir avait une once de pitié. Ou alors, qu'il avait des scrupules. Sinon, c'est Abysse Lointain qui en souffrirait, de toute façon. Mais ça, ce n'était pas grave. Tant qu'il ne le tuait pas. Quant au chat gris tigré, il jeta un regard craintif en direction de l'inconnu. Il ne voulait pas qu'il le tue, c'est vrai. Mais il n'avait pas envie non plus que Sombre Destin le tue. Il était dans une très mauvaise passe.

- Bon, très bien. Je te repose la question : tu as dit que tu ne faisais rien de mal, alors pourquoi es-tu sur le Territoire du Clan des Anges du Néant? Comme tu le dis si bien, j'ai le devoir de nourrir mon Clan, mais j'ai aussi le devoir d'écorcher vif les intrus comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]   Mer 22 Jan - 18:09

Ce chat … Il était fou. Sa haine l’aveuglait et sa colère complétement. Était-il tombé dans le territoire des Anges du Néant ? Pourtant, le solitaire était certain qu’ils n’étaient pas que des félins assoiffés de sang et de pouvoir. Peut-être pas tous …
Et puis, cet autre chat … Même dans cet état lamentable, il tenait à raisonner son comparse. C’était honorable de sa part. Le Sans-Nom lui adressa un léger signe de tête en signe de politesse et de bonjour  quand l’esprit vint le rejoindre, en passant outre le sang qui perlait le long de son visage.
L’imbécile noir se remit à parler, son ricanement sinistre fut un supplice pour ses oreilles, il sentit le ton grave de sa voix jusqu’au plus profond de ses entrailles.

- [...] Tu sais ce que c'est un esprit, au moins? Parce que je ne voie pas le tient. Tu l'as tué? Ou alors le Clan des Etoiles ou le Clan de l'Errance Eternelle n'a pas voulu en donner un à un idiot comme toi ... [...]

Son Esprit… Si seulement il savait. Si seulement le solitaire aussi pouvait savoir. Suivait-il toujours ses mouvements ? Ses pensées ? Sa respiration ?
A cette pensée le félin noire cracha, il sentait quelque chose appuyé sur son ventre. Il voulait le faire sortir, faire sortir cette boule d’angoisse qui augmentait à chaque pensée liée au guerrier roux. Que pensait-il s’il le voyait ? Il fut toujours déçu de ce que j’ai fait de toute manière, quoique je fasse, ce n’est pas assez bien. Une bribe de souvenir lui vint soudain.

Un jeune mâle tigré s’entrainait avec un chat au muscle noueux. Il combattait. Jouait. Mangeait. Aimait. Il était heureux. Puis il vit le jeune chat seul dans une forêt sombre, un félin noir le suivait, les crocs longs. La peur prenait de plus en plus possession de son corps. Il ne connaissait pas le mâle qui le suivait. Il savait juste qu’il était dangereux. Il fallait fuir. Sinon il mourrait. Il fallait qu’il rejoigne son Clan. Sinon il ne pourra plus jamais les revoir. Mais il ne fut pas assez rapide, sa dernière vision fut les crocs acérés de l’inconnu plantés dans sa gorge avant de suffoqué.

Ce n’est pas les miens, ce n’est pas moi ! Je n’ai jamais vécu ça ! Pourquoi ?! La boule devint de plus en plus grande dans le ventre du solitaire. Il griffait la branche jusqu’à se faire saigné les pattes. Ce n’était pas à lui. Ce n’était pas lui. Ce n’était pas son monde. Alors pourquoi ces images ?!

Le chat qui se tient à tes côtés à un idiot fini. Tu vois, un esprit, c'est un chat qui te suit de partout. Si tu t'éloignes de lui, il meurt, et tu meurs avec. Si tu le blesses, le chat vivant ressent la douleur. J'ai remarqué que tu le regardais plus avec pitié qu'autre chose. Alors si tu tentes quoique ce soit sur moi, c'est lui qui en bavera. J'ai appris à supporter la douleur, mais pas lui.

Ces mots lui semblaient être noyés dans un océan de brume. Le chat aux yeux doré dût s’accrocher pour entendre le reste de sa phrase. Un gout de sang lui vint dans la gorge, se retenant de cracher à nouveau.

-J’ai pitié de lui surtout parce qu’il doit te supporter. Dit-il d’une voix calme qui contenait ce qui lui rongeait les entrailles.

Le solitaire risquait de l’énerver. Tant pis. Il répondu ce qu’il pensait sans autre forme de procès. Et même si ils finiraient par ce battre, tant pis pour l’esprit. Il le plaignait certes, mais sa vie passait après celle du solitaire.
Sombre Destin continua à parler, lui demandant de répondre à sa précédente question. La tête toujours embrumé et le ventre encombré par une angoisse inconnue, le solitaire ne bougea pas d’un iota.

-Je suis ici car mes pattes m’ont amené dans cette clairière, ni plus ni moins. Il fit une courte pause durant laquelle, le chat noir tenta de mettre de l’ordre dans son esprit. Mais je suis fatigué et je ne souhaite pas continué ma route aujourd’hui. Dormir n’est pas un acte qui provoque la colère d’un clan si je ne m’abuse ?

Il cracha à nouveau, seules quelques petites gouttelettes de sang sorti de sa gueule. Le félin ébène ne se sentait pas bien, tout ce qu’il voulait, s’était être tranquille. Malgré tout, il ne voulait pas dormir. Il savait que ses visions s’empireraient. Que ses cauchemars le suivraient, comme il l’eut fait pour l’inconnu tigré de ses rêves. Qu’il se réveillerait en sursaut, un goût de sang remplissant sa gorge. Il voulait juste, la paix. La solitude. Que cet abruti parte loin avec sa voix insupportable. Que son Clan le laisse vivre sa vie.

De toute manière, la sienne valait bien plus que celle de ce crétin aux poils hirsutes.
Revenir en haut Aller en bas
Nuage Libre

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 17
Localisation : Partout et nul part...

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti: //
Rang: Apprenti

MessageSujet: Re: Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]   Mer 5 Fév - 14:26

- J’ai pitié de lui surtout parce qu’il doit te supporter.

Sombre Destin n'eut aucunes réactions. Il s'en fichait que cet inconnu pense qu'Abysse Lointain souffrait de vivre avec lui. Après tout, c'était la vérité. Et c'était lui qui avait façonné cette vérité. Parce qu'elle lui plaisait, parce qu'il aimait voir son esprit souffrir, parce que ça l'amusait. Un sourire narquois se dessina sur son visage. Finalement, ce solitaire était aussi provocateur que lui. Et même s'il se cachait derrière ses allures de banal chat errant, le lieutenant des Anges du Néant, bien que cruel et sans pitié, n'en était pas moins idiot. Il sentait que ce chat noir était aussi horrible que lui ... Il ne savait pas pourquoi, mais c'était une impression. Son instinct de prédateur lui disait qu'il avait affaire à quelqu'un d'aussi perfide que lui.

Abysse Lointain, quand à lui, observait la scène d'un regard vide. Sombre Destin se servait de lui comme un bouclier. Il était prêt à le faire mourir ... L'esprit se sentait mal. Il se sentait toujours terriblement mal. Au fond de lui, il adorait Sombre Destin et il était prêt à tout faire pour lui, même à donner sa vie. Mais pourquoi? Le lieutenant l'avait toujours martyrisé, depuis qu'il savait marché ... Pourquoi le chat tigré l'aimait-il autant? Il avait toujours l'impression que c'était son devoir de le protéger. Et il sentait aussi que quelque chose était arrivé jadis, quelques temps avant qu'il ne se réveille dans la tanière du guérisseur, sans souvenirs. Mais quoi? Et pourquoi son ami était devenu si méchant, si cruel? Le félin soupira. Il en avait assez, mais il ne pouvait rien faire.

- Je suis ici car mes pattes m’ont amené dans cette clairière, ni plus ni moins. Mais je suis fatigué et je ne souhaite pas continué ma route aujourd’hui. Dormir n’est pas un acte qui provoque la colère d’un clan si je ne m’abuse ?

BIEN SUR QUE SI! Sombre Destin s'en fichait complètement de pourquoi il était là, en fait. Il n'avait rien à faire sur le territoire du Clan des Anges du Néant. Il allait payer pour cet affront à son Clan, et à son lieutenant par la même occasion. Le chat noir se ferait un plaisir de découper son adversaire en petits morceaux et de les donner à bouffer aux corbeaux. Il s'en lécha les babines. Il sentait déjà le goût du sang dans sa gueule. Il en salivait. Il avait tellement hâte! Soudain, il se fit plus excité, plus haineux. Abysse Lointain le sentit. L'inconnu n'était rien pour lui, pourquoi le défendait-il? En plus, le solitaire avait l'air de ne porter aucune attention à la misérable vie de l'esprit. Le chat tigré s'éloigna de quelques pas. Il n'avait pas envie d'être blessé pour rien. Il interviendrait s'il sentait que Sombre Destin cédait.

Sans prévenir, le chat noir s'élança dans les airs, toutes griffes dehors, feulant de rage. Son visage était déformé par la colère et ses yeux jetaient des éclairs. Vivement qu'il crève ... Je ramènerai sa dépouille au Camp et tout le monde m'acclamera! Cet abruti va payer ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]   Dim 9 Fév - 12:43

Le gout du sang, l’odeur du combat.  Sombre Destin incarnait la violence et la douleur. Le solitaire n’eut plus de doute, ce chat allait le tuer pour le rapporter comme un vulgaire trophée de guerre auprès de ses camarades. Cette idée le fit cracher, non plus dût de son angoisse au fond de ses entrailles, mais à cause de ce simple d’esprit. En parlant d’esprit, Abysse Lointain s’éloigna quand il vit que son « maître » se préparait à l’attaque.

-Crétin. murmura-t’il avec dédain.

Cela lui échappa, mais il ne put garder le respect qu’il eut pour l’esprit quelques instants avant. S’il s’était mis entre les deux chats noirs, c’était pour raisonner Sombre Destin. Mais à peine avait-il commencé les hostilités que le chat gris ce retirait. Quel lâche. Je comprends mieux pourquoi il est mort, pensa le solitaire.
Soudain, une silhouette noire s’élança dans les airs. Un feulement déchira le silence de la clairière. Le chat hirsute était passé à l’attaque.

Sans attendre, le solitaire sauta de son perchoir pour atterrir près de son opposant en esquivant un coup de griffe à la volé, puis sauta à nouveau à quelques longueurs de queues derrières lui. Son but n’était nullement de le blesser, d’ailleurs, le solitaire avait les pattes trop endolories pour cela. Il allait attendre le bon moment.  Le chat aux yeux dorés n’avait peut-être pas une force exceptionnelle comme cela devait être le cas pour Sombre Destin, mais il était rapide. Très rapide.
Il se tourna vers le chat de Clan, toujours derrière son dos, le regardant avec dédain.

-Je prends ça pour un oui. Bien. Il semblerait que tu parles au nom de ton Clan.  Dit-il en référence à sa dernière question. Mais dis-moi, est-ce que ton Esprit est assez loyal pour combattre à tes côtés ou assez futé pour t’en empêcher ?

Stupide chat mortel voulait-il ajouter, mais le solitaire se retint en passant un coup de langue sur son poitrail. Quel imbécile ! Savait-il à qui il avait affaire ? Savait-il l’âge et l’expérience du chat errant qui se trouvait face à lui ? Savait-il le gouffre qui le séparait de cet « étranger » ? Probablement que non. Et à cause de son ignorance de chat sociabilisé, il allait l’attaquer. Décidément, le chat aux yeux dorés haïssait ce matou. Trop bruyant. Trop têtu. Trop stupide.

Le Sans-Nom sentie tout d’un coup de l’énergie parcourir ses veines et ses muscles, sa fatigue écartée et son angoisse repoussé. Il n’allait pas se laisser faire par un minable chaton de Clan qui se croyait tout-puissant ? Le solitaire malgré son apparence calme, montra les crocs. Ses canines proéminentes glissaient sur ses lèvres et il senti le gout du sang rouler au fond de sa gorge. Pourtant, il le savait, le solitaire devait éviter le combat. Même si sa seule envie était de dépecer le pelage mal peigné de son opposant, lentement, en sentant la vie le quitter petit à petit, il devait. Bien que le chat errant ne sut s’il pouvait y résister une fois que le crétin en face de lui l’aurait attaqué. Mais il se promit quand dans une vingtaine de lune, il lui rendrait visite à la tanière des anciens de son clan pour le faire enfin taire en lui tranchant lentement la gorge, si le chat de Clan n’avait pas rendu l’âme entre temps.

Le solitaire espérait pouvoir être le dernier spectateur de la vie de Sombre Destin.
Revenir en haut Aller en bas
Nuage Libre

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 17
Localisation : Partout et nul part...

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti: //
Rang: Apprenti

MessageSujet: Re: Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]   Mer 12 Fév - 13:24

Sombre Destin ne sut comment ça se passa mais déjà l'inconnu se retrouvait derrière son dos. Il était rapide, trop rapide. Ca ne lui plaisait pas du tout. Ce ne serait pas un combat à force égal. Lui était puissant, mais l'autre était rapide. Le lieutenant des Anges du Néant n'avait pas dit son dernier mot. Il ne supportait pas qu'on se moque de lui ainsi. Surtout que son idiot d'Esprit ne venait même pas l'aider. C'était mieux comme ça, en fait. Il était si incompétent ... Le chat noir pesta. Il était vraiment entouré d'ignorants et de bons à rien. S'il avait put se débarrasser et du solitaire, et d'Abysse Lointain ... Le solitaire, ça ne lui pauserait pas de problèmes. Mais son âme était liée à celle du chat mort. Et apparemment, s'il mourrait une seconde fois, avant le vivant, celui-ci se retrouvait affaibli et devenait un légume. Or, Sombre Destin savait qu'il devait encore accomplir des choses. Mener son Clan à son apogée et dominer toute la forêt.

-Je prends ça pour un oui. Bien. Il semblerait que tu parles au nom de ton Clan. Mais dis-moi, est-ce que ton Esprit est assez loyal pour combattre à tes côtés ou assez futé pour t’en empêcher ?

Abysse Lointain leva la truffe, surpris. Pourquoi parlait-il de lui ainsi? Pourtant, le chat errant ne semblait absolument pas intéressé par l'Esprit et celui-ci l'avait bien compris. Pourquoi sacrifier sa vie pour un tel chat? Mais .. mais il ne voulait pas non plus que Sombre Destin soit blessé. Il devait le protéger, toujours. Le veiller comme une mère veille ses chatons. Oui. Il avait toujours considéré son "maître" comme son petit-frère. Il était plus âgé que lui, il avait plus d'expérience bien que le lieutenant l'oubliait souvent. Le chat tigré eut un flash-back, comme il en avait souvent. Sa mémoire était défaillante, surtout celle de l'époque où il s'est retrouvé dans la tanière du Guérisseur des Anges du Néant, blessé et amnésique. Une image vrilla l'esprit de l'Esprit. Un petit chat noir était roulé en boule contre un plus grand, au pelage gris tigré. Le chaton se réveillait et léchait la truffe du plus grand qui lui souriait avec tendresse.

Serait-ce ... ? Abysse Lointain secoua la tête et essaya de se concentrer. Il ne devait jamais montrer ses sentiments à Sombre Destin qui pouvait les ressentir. Celui-ci sourit. Il venait d'avoir une idée, grâce à son abruti d'Esprit. Pourquoi ne pas un peu lire dans le passé du Sans-Nom? Il s'assit, enroula sa queue autour de ses pattes et se concentra. Télépathiquement, il demanda à son Esprit de surveiller le solitaire. Abysse Lointain n'aimait pas quand le lieutenant utilisait son pouvoir. Il s'approcha de lui et s'assit entre les deux vivants. Il posa son regard sur l'errant. Il allait gagner du temps.

- Je ne suis pas un lâche même si je suis sûr que tu le penses. Tu as franchi notre frontière. Même si je suis moins stricte et plus indulgent que Sombre Destin, je ne peux hélas pas te laisser faire .. miaula-t-il peu convaincant.

En réalité, il n'en avait rien à faire. Il détestait les chats du Clan des Anges du Néant. C'était pour la plupart des monstres sans cœur, comme Sombre Destin. D'ailleurs, il sentait que c'était à cause d'eux que son cher ami était devenu si impitoyable. Le lieutenant avait enfin terminé son excursion dans les méandres de la mémoire du solitaire. Celui-ci ne s'en était sans doute pas rendu compte, à moins qu'il est un pouvoir assez semblable à celui du guerrier des Anges du Néant. Celui-ci bailla à s'en décrocher la mâchoire. Ca l'avait fatigué de chercher ce qu'il voulait dans l'esprit de ce chat tordu. Il plongea ensuite son regard d'un gris bleuté dans celui de son adversaire et il prit un ton sérieux.

- Dis-moi .. Sans-Nom. Qui est donc ce chat roux? C'est un ami à toi? Ton Esprit peut-être? Tu sais, c'est méchant et pas franchement très courageux de ta part de l'avoir éliminer de cette façon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chats n'aiment pas l'eau [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chats-qui-marchent-sur-l'eau [Libre]
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans-Le Pacte des Etoiles :: Clan des Anges du Néant :: La Clairière du Clair de Lune-
Sauter vers: