La Guerre des Clans-Le Pacte des Etoiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 .: Hell :. La morsure du Diable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petit Cranberry
« Kimi mo sugu ni umarekawareru, kaibutsu mitai de suteki na koto deshou ? »
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : In the Wonderland.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: .: Hell :. La morsure du Diable.    Dim 22 Avr - 19:19





UN CHAT, ...

Cauchemar des Enfers






SURNOM: Hell, ou l'Ombre.
AGE(en lune): 7 lunes.
CLAN: Nulle part, anciennement Anges du Néant.
RANG: Solitaire.

○ PHYSIQUE ○

Un corps, une tête, des pattes et des poils. Hell est plutôt élancée, haute sur pattes et de taille moyenne. Elle possède un long pelage noir, doux comme de la soie et duveteux comme une nuage... d'orage. Musclée, elle pourrait briser la nuque d'un chaton d'un seul coup de patte, bien qu'elle n'en ai vraiment pas besoin. Très longue, sa queue est touffue est constamment ébouriffée. Les poils de ses oreilles forment des pointes, à la manière des lynxs. Reste ses yeux. On pourrait s'attendre à ce qu'ils soient verts, voire cuivrés, comme les chats couleur d'ébène normaux. Mais Hell est tout sauf ordinaire, et le mauve profond de ses prunelles ne l'est pas lui non plus. Nous voilà donc avec une minette noire comme la nuit, aux yeux violets et à la psychologie étrange.

○ CARACTÈRE ○

Mon caractère ? Pff. Et à quoi il vous servirait ?
Hell. C'est une folle, voilà tout. Sujette à une fragmentation de la personnalité sévère. Agoraphobe également. Complètement détraquée, la minette. Fragile et indestructible. Mais de toute façon, ça va vous servir à quoi ? A votre place, je n'espérerai pas la rencontrer un jour.

○ HISTOIRE ○

[Plus bas =p]


POUVOIR

Hell possède un pouvoir dangereux, qui la prédestinait à naître dans le Clan des Anges du Néant. Chatonne, lorsqu'elle jouait avec ses camarades, leur mordillait une patte ou une oreille, ceux-ci étaient se plaignait d'une douleur abominable à l'endroit même ou elle avait planté ses crocs. Leur souffrance ne se dissipait que quelques jours plus tard. La chatonne noire fut donc mise à l'écart, tant par les mères apeurées que par les chatons dédaigneux. Voilà déjà comment Hell devint de caractère solitaire. En grandissant, elle développa des tendances agressives. Un jour, elle se battit avec un autre chaton. Le lendemain, le Clan endeuillé enterrait son adversaire. Et c'est comme ça que l'on découvrit que Cauchemar était venimeuse... et qu'elle ne le contrôlait absolument pas. La seule chose dont était sûr ses camarades était qu'elle était immunisée contre son poison. Porteuse saine. Ce pouvoir la traumatisa plus encore, aux limites de la schizophrénie. Néanmoins, elle réussi à ne pas devenir folle, et tout se passa normalement jusqu'à la mort de ses parents. Son pouvoir évoluait, et Hell commençait à le contrôler. A ne pas injecter son poison, bien qu'il gagnait en puissance. Et ce, encore et encore. Jusqu'à faire sa crise et quitter son Clan.  





...UN ESPRIT, ...

Nuage de Terre





○ PHYSIQUE ○

Nuage de Terre ? Un chat de couleur poussière, de taille moyenne, assez musclé, mais pataud, et au sens de l'équilibre... exotique. Terre est plutôt haut sur pattes. Court, son pelage est constamment hérissé. Son dos est tacheté de brun foncé, tout comme sa tête, ce qui lui donne des allures de puma. Ses yeux sont bleus azurés, piquetés de bleu légèrement plus foncé. Ce qui ne se remarque pas forcément puisque, comme tout les esprit, il est plus pâle qu'un chat ordinaire.

○ CARACTÈRE ○

Terre est joueur, affectueux, toujours de bonne humeur, attentif, câlin... Tout ce que personne ne voit jamais au Clan des Anges du Néant. Hell, c'était sa déesse, son double, son inséparable. Comme des jumeaux. Il la suivait quoi qu'elle faisait, et était toujours d'accord avec elle. Le joyau de sa vie. Mais un joyau fragile, éphémère, aussi instable qu'une fiole de nitroglycérine. Surtout sur le plan mental. L'ami parfait. Un confident. Un deuxième soi. Un peu collant, aussi, comme une jeune chien. Compréhensif. A l'écoute. Le Parfait. Pour Hell.




...ET UN HUMAIN.
PSEUDO
  • Prénom:
  • Maëlis.
  • Sexe:
  • Femelle. *meurt*
  • Comment a tu trouver se forum?
  • Ahaha.
  • Comment le trouve tu?
  • Bien =D
  • Code:
  • Maintenant que je le connais ENFIN, je peut m'autovalider. *meurt*



○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

« Tu trouveras, dans la joie et dans la peine,
ma triste main pour soutenir la tienne, mon triste coeur pour écouter le tient. »


Spoiler:
 


Dernière édition par Petit Cranberry le Dim 19 Jan - 19:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bourreau des Assassins
Vivy, la killer et la top fan de Steve McGarrett <3
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 18/01/2012
Age : 19
Localisation : In the dream.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti: Aucun
Rang: Guerrier

MessageSujet: Re: .: Hell :. La morsure du Diable.    Dim 22 Avr - 19:50

Re Crann' Ancien Ange des Néants? J'ai hâte de la voir à l'oeuvre !

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

My Favorites Lovers <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://prix-de-la-liberte.forum-canada.com/login
Amertume d'Agrumes
Admin
avatar

Messages : 656
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 18
Localisation : Là... Où tu n'es pas.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: Re: .: Hell :. La morsure du Diable.    Dim 22 Avr - 19:52

Re!!! Jaime bien le physique de ton perso!^^
Revenir en haut Aller en bas
Petit Cranberry
« Kimi mo sugu ni umarekawareru, kaibutsu mitai de suteki na koto deshou ? »
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : In the Wonderland.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: Re: .: Hell :. La morsure du Diable.    Lun 23 Avr - 15:55

    Dérapage.

Tu te dégageas. La haine se lut dans tes yeux lorsque je t’implorai à nouveau de te calmer et de réfléchir. Tu me lanças un regard mauvais, et suffocante, tu te ruas à la lisière du Camp, pattes tremblantes. La puissance de tes mouvements faisaient presque peur. Je te rattrapai sans problème. Tes pattes t’abandonnèrent. Violemment, tu me mordis l’épaule lorsque je te bondis dessus pour t’empêcher de faire une bêtise. Même pas assez de logique pour m'injecter du venin. Heureusement. Tu n’imagines pas combien il m’étais difficile de te faire du mal. Mais c’était pour ton bien, alors je ripostai. Je te donnai un coup de griffes, quand même assez doux. Ta colère ne fut que plus féroce.

« Pars. Je ne veut plus t’avoir dans les pattes. C’est trop tard. »

C’est en crachant avec froideur que tu m’as déclaré cela. Ça me cloua sur place. J’étais… hébété. Tu ne prenais pas bien la nouvelle, c’était normal. Mais tu ne l’avais pas prise avec tristesse ou mélancolie, non. Avec fureur. Mais je pouvais lire dans tes yeux que cette fureur était teintée de désespoir. Je ne lâchai pas le morceau. Dieu sais quelles horreurs tu aurais commis. De nouveau, tu détala au hasard dans la forêt. Beaucoup plus vite. M’écouterais-tu ? Je m’élançai à ta suite. Tu as courus trop vite, trop longtemps. Tes muscles n’ont pas suivis. Tu es tombées. Tu t’es blessée. Je t’ai trouvé près d’une souche, inconsciente. Ton crâne saignait, et ta respiration heurtée ne me renseignait pas beaucoup sur ton état physique. J’avais peur. Peur de ce que tu ferais à ton réveil, et de ce que je devais faire dans l’immédiat. Si tu te réveillais. Tu t’étais probablement cassé une patte. La gauche, à l’avant. Tordue, elle était replié sous ton corps d’une manière artificielle. J’ai paniqué. J’ai lapé ton sang, dans l’espoir d’arrêter l’hémorragie. Il n’y avait pas d’hémorragie, et le sang s’est vite arrêter. Mais tu ne bougeais plus, et c’était encore plus terrifiant. Je n’ai plus réfléchis. D’un geste brusque, je t’ai saisi par la peau du coup, et traînée du mieux que je pouvais jusqu’au Camp. Entre deux sanglots furieux, j’ai remarqué que nous étions bien plus loin du Clan que ce que je ne pensais. J’ai accéléré, inquiet. Tu étais… comme une pierre. Ballottée de droite à gauche par mes pas irréguliers. Puis, au moment où je crus tombé par terre, je sentis l’odeur d’un des nôtres. Ils étaient plusieurs. Des buissons s’agitèrent, et je vis trois paires d’yeux éberluées nous fixer. Je ne me rappelle pas de la suite. Juste des ordres flous d’un des guerriers et de ta toux grasse dans le silence de la forêt. Tu es restées deux jours et demi dans ce sommeil constant, que notre guérisseur appelait « coma ». Ta patte n’étais heureusement pas cassée, mais juste déboîtée. Le bilan n’avait pas lieu d’être fier. « Coma », multiples petites plaies dues à ta cabriole, et enfin, cette patte déboîtée. Puis tu t’es réveillée. Tu étais… sonnée, exténuée. Comme ci ces deux jours n’avait pas suffis à supprimer ta fatigue. Le guérisseur m’a dit qu’il allait te garder encore un peu. Ton état mental l’inquiétait plus que ton physique.

Six mois ont passés. Et tu as guéris. Mais tu sais quoi ? Parfois, j’aurai aimé que tu ne guérisses pas. Ta patte va mieux. Tes coupures ne se sont pas infectées. Mais ton cerveau est détraqué. Un mois après l’accident, tu as retrouvé tes aptitudes physiques. Cette fois, je n’ai pas réussi à t’empêcher de partir. Jamais je n’ai été aussi inquiet. Un jour, alors que je chassais, je t’ai enfin retrouvé. Cinq mois avaient passées depuis ton exil. Est-ce que tu sais combien j'ai souffert ? Je n'avait aucune chance de survie, sans toi. Mais je me suis accroché. J’avais mille fois rêvé de cet épisode. Tu revenais au Camp, souriante, nous disant que c’était la vie, que tu devais tourner la page. J’ai aussi imaginé moins bien. Nous te retrouvions, maigre, perdue dans la forêt. Mélancolique. Mais je n’avais pas encore envisagé l’option que tu m’offris. Tu errais dans la forêt, le pelage hirsute et maigre comme une branche. Tu n’étais pas joyeuse. Tu n’étais pas triste. Tu étais… différente. J’ignorais ce qui s’était passé, pendant ces cinq mois, mais en te voyant, je compris que j’aurai peut être dû ne pas tant espérer te retrouver. Tu te comportais comme un fantôme, un être sans âme dépourvu de voix orale. Tu me dévisageas comme si tu ne comprenais pas. Comme si j’étais un étranger. Or, c’était toi, l’étrangère. Puis tes yeux changèrent. De fantôme, ils devinrent cruels. Je n’avais pas fait attention à ta posture. Probablement erratique, comme ton regard. Tu étais en position de défense, mais d’un type… agressif. Un grognement menaçant dévoila tes canines, bien plus aiguisées que dans mon souvenir. Cruelle… Non, dangereuse. Un sourire de glace illumina ton visage. Tu souriais. Geste qui m’horrifia au plus haut point, puisque tes lèvres étaient tentées de pourpre. Du sang. Je fuis comme un lâche avant de découvrir ce que tu m’aurais fait. J’ai honte de mon altitude, mais ce fut un réflexe. Vois-tu, alors que je poussais un cri d’effroi, tu me bondis dessus. Je suis ton cauchemar, le pire de tes cauchemars. Tout droit sortit de ton Enfer Personnel. Je passerais sous silence le reste de l’histoire. Je fuis. Comme un lâche. Je suis un lâche. Et toi un monstre. Ni enfant, ni adulte. Sans parents, sans culte. Fantôme du blâme, sans pitié, sans âme.


    Les nerfs qui lâchent…

J’errais sans but, sinon celui d'oublier. La forêt défilait tout autour de moi, ombres menaçantes que ma vision périphérique distinguais sans mal. Des ronces. Du gris. Une paire de crocs. Les crocs se plantant dans la chair. Le sang qui gicle. Mer écarlate ne pouvant noyer l’amalgame de toutes ces émotions. Accélération. Et si on jouait à un jeu ? Laisser moi mourir en paix.


    … l’âme qui craque.

Une silhouette noire avançait au travers de la brume, aussi gracieuse qu’une plume dansant au vent. Rapide. Flèche de nuit dans le brouillard automnal. Une paire d’yeux mauves se détachait dans tout ces ténèbres. Ce mauve, tout les chats des environs ou presque le connaissant, bien que très peu l’ai déjà entre-aperçu. Il symbolisait la mort, la fin. L'Ébène. Le rencontrer signait l’arrêt de mort de celui qui le regardait. L’Ombre ne ratait jamais sa cible, et ne l’avait jamais manqué, à une exception près. Les rumeurs murmuraient que ces prunelles appartenait à une simple apprentie. Aussi jeune soit-elle, elle inspirait la crainte, l’horreur. Le sol qu’elle foulait s’endeuillait à chacun de ses passages. Dangereuse, mais réfléchie. Ne tuait pas sans raison. Sans pitié. Sans cœur. Pas de famille, pas d’amis. Âme de glace ne ressentant aucunes émotions connues. Hell avait les siennes. Différentes, évidemment. Trop compliquées à définir. Passons. Un silence de plombs régnait alors. Le crépuscule. Le moment de la journée où toutes les espèces vivantes se terraient dans leurs trous. Hell marchait. Encore, toujours. Sans but. Comme d'habitude. Une ombre pâle la suivait d'un pas hésitant. Ses yeux bleus trahissait son incrédulité, son hébétude. Les oreilles plaquées contre le crâne, Terre suivait son unique raison de vivre. Hell ne l'avait pas tué. Ça lui suffisait. Et c'était comme ça.


○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

« Tu trouveras, dans la joie et dans la peine,
ma triste main pour soutenir la tienne, mon triste coeur pour écouter le tient. »


Spoiler:
 


Dernière édition par Petit Cranberry. le Mar 24 Avr - 19:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petit Cranberry
« Kimi mo sugu ni umarekawareru, kaibutsu mitai de suteki na koto deshou ? »
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : In the Wonderland.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: Re: .: Hell :. La morsure du Diable.    Lun 23 Avr - 15:58

Merci ^^ Yep, ancienne Anges du Néant. On comprend avec l'histoire. Que je n'ai pas finie ><

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

« Tu trouveras, dans la joie et dans la peine,
ma triste main pour soutenir la tienne, mon triste coeur pour écouter le tient. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Petit Cranberry
« Kimi mo sugu ni umarekawareru, kaibutsu mitai de suteki na koto deshou ? »
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : In the Wonderland.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: Re: .: Hell :. La morsure du Diable.    Mer 25 Avr - 17:21

3ème post en brochette. >< Je vais me faire manger ? /SBAF/

J'ai tout fini. Bon, je pourrais me valider moi-même, mais est-ce que c'est bon ? Et qu'en pensez vous ?

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

« Tu trouveras, dans la joie et dans la peine,
ma triste main pour soutenir la tienne, mon triste coeur pour écouter le tient. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Etoile Silencieuse
Nono, la fondatrice débile qui aime le nutella :D
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 21
Localisation : Ba... Devant mon ordi! Je vais pas être derriere...U.U

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: Re: .: Hell :. La morsure du Diable.    Mer 25 Avr - 18:30

Bin oui, c'est bon ma Cranby ~♡ Ton histoire est super et tout est bon ~♪

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdc-pactdesetoiles.forumgratuit.org
Petit Cranberry
« Kimi mo sugu ni umarekawareru, kaibutsu mitai de suteki na koto deshou ? »
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : In the Wonderland.

Feuille de personnage
Vous et les Autres:
Mentor/Apprenti:
Rang:

MessageSujet: Re: .: Hell :. La morsure du Diable.    Mer 25 Avr - 19:01

Micii =3

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

« Tu trouveras, dans la joie et dans la peine,
ma triste main pour soutenir la tienne, mon triste coeur pour écouter le tient. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .: Hell :. La morsure du Diable.    

Revenir en haut Aller en bas
 
.: Hell :. La morsure du Diable.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La morsure du diable (Svetlana)
» Corne du Diable = Psycopathe
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans-Le Pacte des Etoiles :: Administration :: ○ Présentation ○ :: Présentations Validées-
Sauter vers: